"Romain Cannone n'avait pas spécialement Tokyo en tête mais plutôt Paris", explique la présidente de la section escrime du club du premier champion olympique français de ces Jeux

Chaque matin, Cécile de Ménibus et Patrick Roger appellent quelqu'un qui fait l'actu