Akka Technologies envisage de supprimer 900 postes en France - Franck Laborderie, secrétaire général de la CGT Akka réagit

Chaque matin, Cécile de Ménibus et Patrick Roger appellent quelqu'un qui fait l'actu