Qu’est-ce que la “Primaire Populaire”, qui fait pression sur les candidats de gauche ?