Les enfants, les grands oubliés du confinement