A quand un système de santé moins vertical ?