Sans union, un candidat de gauche peut-il vraiment atteindre le second tour ?