Pour lutter contre des déserts médicaux, des communes proposent de salarier leurs médecins