L'e-commerce peut-il être la bouée de sauvetage des commerçants de proximité toujours en difficulté à cause de la crise sanitaire ?