"Charles III ne dégage pas une irrésistible empathie"

Chaque matin, retrouvez la chronique de Guy Carlier.