Territoires d'Infos

Jean-Michel Baylet, président du Parti Radical de Gauche

Baylet
© JEAN-PIERRE MULLER / AFP

Jean-Michel Baylet, président du parti radical de gauche, veut présenter un candidat PRG comme tête de liste d'union en Midi-Pyrénées-Languedoc-Roussillon pour les régionales de décembre prochain, malgré la candidature déclarée de Carole Delga pour le PS.

A six mois des élections régionales, les tractations entre le PS et le PRG sont encore en cours pour désigner les têtes de liste. Et Jean-Michel Baylet, invité politique de Christophe Bordet sur Sud Radio, a assuré que le parti radical de gauche n'entendait pas jouer les faire-valoir dans l'ensemble des 13 régions. "Il y a 13 régions en France. Nous sommes les seuls alliés du PS dans la majorité gouvernementale. Il est quand même légitime qu'on ne nous demande pas de soutenir le PS dans 13 régions sans jamais, nous, être à l'offensive et être tête de liste, a lancé Jean-Michel Baylet, président du PRG. Nous l'avions dit aux Européennes et nous avions eu gain de cause, justement en Languedoc-Roussilon, c'est ce que nous redisons cette fois-ci."

"Sylvia Pinel ferait une bonne tête de liste"

Difficile toutefois de faire avancer les négociations avec un PS préoccupé par son Congrès, qui se déroule à Poitiers ce week-end. "A partir du moment où nous n'avons pas obtenu de réponse, nous avons avancé, particulièrement dans la région où nous sommes le mieux implantés, c'est Midi-Pyrénées Languedoc-Roussillon. Dans cette grande région, nous avons avancé avec deux personnes, Sylvia Pinel, ministre du Logement, qui est de cette région et qui est conseillère régionale sortante et Didier Codorniou, également conseiller régional sortant", a expliqué le conseiller général du Tarn-et-Garonne.Une manœuvre offensive, même si Jean-Michel Baylet affirme ne pas être fermé au débat : "Nous restons ouverts à la discussion. Mais si nous n'arrivions pas à trouver un accord, nous irions au bout. Je trouve que Sylvia Pinel ferait une bonne tête de liste. Carole Delga a été désignée par le seul parti socialiste. Elle n'est donc pas la candidate des radicaux de gauche."
Les Républicains, François Hollande, Présidentielle 2017, place des radicaux au Gouvernement... Ecoutez l'interview de Jean-Michel Baylet, président du PRG et conseiller général du Tarn-et-Garonne, invité politique de Christophe Bordet sur Sud Radio.
prochain rendez-vous
Les rubriques Sudradio