Territoires d'Infos

Jean-Christophe Fromantin, député-maire UDI de Neuilly.

Jean-Christophe Fromantin, député maire UDI de Neuilly-sur-Seine, était l'invité politique de Sud Radio, ce vendredi.

Interrogé sur les trois ans de quinquennat du chef de l'Etat qui interviendront ce dimanche, le centriste a été invité sur Sud Radio à donner son bulletin de notes sur la politique de François Hollande depuis trois ans.

"Sur l'économie, il y a eu des séquences avec de très très mauvaises notes, proches de zéro au début", détaille-t-il. "Puis, il y a eu une petite séquence d'encouragements. On met sur le bulletin : 'peut mieux faire, mais des efforts !', c'était au moment de la loi Macron. Et maintenant, j'ai envie d'écrire sur le bulletin : 'attention ! On retombe, on s'affaiblit à nouveau, retravaillez parce que les facilités que nous donnes le contexte international : taux d'intérêt bas, pétrole bas, etc. Si elles ne sont pas accompagnées d'un effort, de davantage de travail le soir, d'un stage pendant les vacances, cela risque de vous faire retomber'".

"Culture", "monde associatif", "des politiques qui n'existent pas"

Sur le bulletin scolaire de François Hollande, 'le professeur' Jean-Christophe Fromantin s'émeut de n'avoir "pas vu l'élève" dans certaines politiques. "Il y a des politiques qui n'existent pas, où l'on ne voit pas finalement la marque de ce quinquennat : la culture, la politique vis-à-vis du monde associatif par exemple, il n'y a pas d'impulsion" regrette le député de Neuilly.

"Et puis, il y a des politiques où c'est très variable, on passe d'une bonne note à une moins bonne note", comme "sur la politique internationale où il y a des bonnes initiatives, le Mali en a été une" selon lui. Pour autant, le député d'opposition a "du mal à voir quelle est la doctrine de la France dans la grande recomposition du Proche et du Moyen Orient" dit-il. Les positions de la diplomatie française sous Hollande, "sont un peu erratiques" reproche-t-il. "On a l'impression qu'elles sont un peu subies et non pas pro active. Je dirais à l'élève : 'essaie d'avoir un cap, une ligne et de la garder'.

"Trois copies rendues sur la réforme territoriale !"

Sur la réforme territoriale enfin, Jean Christophe Fromantin reproche à Hollande d'avoir "rendu la copie trois fois". "Trois copies rendues sur la réforme territoriale, on a envie de dire à l'élève de remettre les choses à plat, de reprendre ses cours, d'essayer de comprendre, de prendre peut être quelques cours du soir pour essayer de perfectionner les choses, et puis d'essayer de donner un cap pour savoir quelle est la nouvelle configuration des territoires dont la France a besoin."

Au global, Jean-Christophe Fromantin attribue une note "nettement en-dessous de la moyenne" à l'élève Hollande pour ses trois premières années de quinquennat. "On a envie de dire à l'élève : allez, vas-y, ! Essaie d'améliorer, de changer les choses. Écoute un peu ce qui se passe autour de toi. Il y a encore quelques chances de relever les notes" l'encourage le centriste.

prochain rendez-vous
Les rubriques Sudradio