Top 14: Toulouse, malmené par Montpellier, signe un succès bonifié

Le Stade Toulousain s'est replacé dans le top 6 en s'imposant dimanche contre Montpellier (25-7) avec le bonus offensif.

REMY GABALDA - AFP

Le Stade Toulousain s'est replacé dans le top 6 en s'imposant dimanche contre Montpellier (25-7) avec le bonus offensif.

Ce succès, acquis sans ses internationaux, permet au Stade Toulousain de s'installer à la 6e place (40 pts), et de se rapprocher de La Rochelle (3e avec 42 pts).

Un score amer pour Montpellier, tant les Toulousains ont par phases été dominés par le MHR et le plan de jeu de son entraîneur Xavier Garbajosa, ancien Rouge et noir.

Mais les chiffres sont là: après pour cette 4e confrontation de la saison entre les deux équipes d'Occitanie, les Rouge et Noir mènent 3 victoires à une (2 en Coupe d'Europe pour Toulouse, 1 succès partout en Top 14).

Les Toulousains ont offert dimanche plusieurs séquences somptueuses de "jeu à la toulousaine" qui ont permis aux joueurs d'Ugo Mola de vite mener au score et gérer leur avance.

En face, Montpellier, qui a eu la main sur le ballon le reste du temps, a manqué de réalisme à la conclusion.

Les hommes de Xavier Garbajosa n'ont pas su profiter des erreurs des Toulousains qui ont pris plusieurs fois des risques en relançant à la main depuis leurs 22 mètres.

Sous les yeux de Romain Ntamack, revenu de Cardiff et ovationné par les 17.000 spectateurs du Stade Ernest-Wallon, le Stade toulousain a fait plier Montpellier dès sa première attaque, sur une accélération côté droit de l'ailier Lucas Tauzin, revenu de Marcoussis, conclue par l'ouvreur Zack Holmes (6).

Au même endroit, le Sud-Africain Cheslin Kolbe a placé un démarrage et zigzagué dans la défense montpelliéraine pour démarquer Pierre Pagès le long de la ligne avant la pause (35).

Les champions de France ont définitivement pris le large sur un ballon récupéré par Kolbe: le demi de mêlée toulousain Pierre Pagès, titularisé en l'absence d'Antoine Dupont et de Sébastien Bézy, a pris de vitesse les défenseurs montpelliérains et offert l'essai à Tauzin (63).

Le 4e essai toulousain revient pour beaucoup au Sud-Africain de Montpellier Serfontein, auteur d'une passe sur sa ligne, interceptée par le jeune Matthis Lebel qui n'a eu qu'à aplatir (72) pour retrouver le bonus offensif.

Entre-temps, le Fidjien Nemani Nadolo avait inscrit l'unique essai de Montpellier (71), à la conclusion d'une poussée des avants.

Défait à la dernière minute contre le Racing, il y a une semaine, le champion en titre avait l'obligation de s'imposer pour ne pas décrocher de la course au top 6.

AFP / Toulouse (AFP) / © 2020 AFP