Top 14: Toulouse au rebond, Toulon sous pression

Battu pour la première fois la semaine passée, Toulouse cherchera à rebondir contre son voisin castrais ce week-end, lors d'une 8e journée du Top 14 cruciale pour Toulon après une entame de saison très difficile.

Valentine CHAPUIS - AFP

Battu pour la première fois la semaine passée, Toulouse cherchera à rebondir contre son voisin castrais ce week-end, lors d'une 8e journée du Top 14 cruciale pour Toulon après une entame de saison très difficile.

. Un derby et ça repart?

Il n'y a plus d'équipe invaincue en Top 14. Après avoir démarré par six succès consécutifs, le leader toulousain est tombé à Lyon (25-19).

Une source de motivation supplémentaire pour le champion en titre, piqué dans son orgueil avant de recevoir son meilleur ennemi castrais.

L'ambiance promet d'être chaude au stade Ernest-Wallon, à guichets fermés pour le centième anniversaire du derby entre les deux villes occitanes, distantes de 75 kilomètres.

La capitale régionale pourra compter une dernière fois sur sa cohorte d'internationaux avant les tests-matches de novembre. Ça ne sera pas de trop face à la sous-préfecture du Tarn, victorieuse de six de leur neuf derniers affrontements.

Un nouveau faux pas de Toulouse profiterait à son dauphin, Bordeaux-Bègles, revenu à trois longueurs au classement et bien placé pour décrocher une cinquième victoire de rang avec la réception du promu Perpignan, avant-dernier.

. Collazo, retrouvailles à haut risque

Pas certain que l'entraîneur de Toulon, Patrice Collazo, profite pleinement de ses retrouvailles avec le public de La Rochelle, club qu'il a contribué à faire monter dans l'élite avant de prendre la direction du Var.

Le technicien toulonnais se sait menacé après le mauvais début de saison de son équipe, coincée à la 11e place avec seulement deux victoires en sept journées. Pour rebondir, il ne pourra pas compter sur sa recrue star, l'ailier-arrière Cheslin Kolbe, toujours blessé.

Le demi d'ouverture de Toulon, Louis Carbonel, pendant le match de Top 14 entre Toulon et le Racing 92, le 16 octobre 2021, au stade Mayol, à Toulon.

Le demi d'ouverture de Toulon, Louis Carbonel, pendant le match de Top 14 entre Toulon et le Racing 92, le 16 octobre 2021, au stade Mayol, à Toulon.

Nicolas TUCAT - AFP

Son président, Bernard Lemaître, avait donné au début du mois trois matches (Brive, Racing 92, La Rochelle) à son staff avant de faire le "bilan".

Le premier a été remporté dans la douleur (13-9) sous les sifflets du public de Mayol, où le RCT s'est ensuite incliné pour la première fois de la saison (27-20).

Le déplacement, toujours délicat, au stade Marcel-Deflandre, n'augure rien de bon, d'autant que les Rochelais, après un début de championnat également contrarié, viennent d'enchaîner deux succès avec une solidité défensive retrouvée.

. Stade français, Clermont, même combat

Autres candidats aux phases finales à avoir connu un retard à l'allumage, le Stade français et Clermont ont encore besoin de points pour s'extirper de la deuxième moitié du classement.

Les Parisiens peuvent réaliser la passe de trois après avoir successivement battu Clermont (22-14) et Perpignan (23-22). Mais ils auront fort à faire à Jean-Bouin face à Lyon, tout frais vainqueur de Toulouse et meilleure attaque du championnat avec plus de trois essais par match en moyenne.

L'ailier fidjien du Stade Français, Waisea Nayacalevu, tente d'attraper le ballon pendant le match de Top 14 entre Perpignan et le Stade Français au stade Aimé-Giral de Perpignan, dans le sud-ouest de la France, le 16 octobre 2021.

L'ailier fidjien du Stade Français, Waisea Nayacalevu, tente d'attraper le ballon pendant le match de Top 14 entre Perpignan et le Stade Français au stade Aimé-Giral de Perpignan, dans le sud-ouest de la France, le 16 octobre 2021.

RAYMOND ROIG - AFP

"Ils sont bons dans tous les secteurs. On s'attend à un très gros match. Mais on n'a pas le choix! On est douzième au classement, avec toujours la tête sous l'eau. Donc, si on veut continuer de respirer un peu, il nous faut des victoires", a prévenu l'arrière parisien Kylan Hamdaoui.

Les Clermontois, vainqueurs sur le fil à Montpellier (22-20) le week-end dernier, auront peut-être la tâche un peu plus facile sur leur pelouse face à Pau, candidat au maintien.

. Bal des débutants au Racing ?

De nombreux cadres du Racing 92 (Pesenti, Thomas, Chat, Baubigny, Sanconnie...) manqueront à l'appel pour la réception de Montpellier. Une hécatombe qui devrait offrir à plusieurs espoirs du club des Hauts-de-Seine leurs premiers pas en Top 14.

Le demi de mêlée du Racing 92, Nolann Le Garrec, botte le ballon lors du match de Top 14 entre Toulon et le Racing 92, le 16 octobre 2021, au stade Mayol, à Toulon.

Le demi de mêlée du Racing 92, Nolann Le Garrec, botte le ballon lors du match de Top 14 entre Toulon et le Racing 92, le 16 octobre 2021, au stade Mayol, à Toulon.

Nicolas TUCAT - AFP

Ils auront pour mission de prolonger l'invincibilité des Franciliens à l'Arena. "C'est important pour l'image, pour la mentalité, pour la culture du club. On est chez nous, comme on dit. C'est important pour la fierté qu'on a en tant que joueur, en tant qu'homme", a affirmé le centre international Gaël Fickou.

Pressenti pour être le prochain capitaine du XV de France, il se méfie du MHR, une équipe "avec énormément de talent" et "très solide défensivement".

AFP / Toulouse (AFP) / © 2021 AFP