Top 14: le Stade Toulousain très remanié battu de justesse à Castres

Le Stade Toulousain, sans la quasi-totalité de ses cadres, laissés au repos, s'est incliné de justesse à Castres (26-24), samedi, lors de la 21e journée de Top 14.

Lionel BONAVENTURE - AFP

Le Stade Toulousain, sans la quasi-totalité de ses cadres, laissés au repos, s'est incliné de justesse à Castres (26-24), samedi, lors de la 21e journée de Top 14.

Zack Holmes et Matthis Lebel: ils n’étaient que deux au coup d’envoi à avoir débuté les deux dernières rencontres européennes du Stade Toulousain. Sur les vingt-trois joueurs concernés par les deux derniers week-ends européens, au Munster (victoire 40-33) et à Clermont (victoire 21-12), treize n’avaient même pas fait le déplacement dans le Tarn.

Si les Toulousains ont fait de la demi-finale européenne, prévue à domicile le 1er mai prochain face à Bordeaux-Bègles, leur objectif à court terme, ils avaient également promis une équipe compétitive pour ce derby à Castres. Malgré une prestation courageuse, les doublures toulousaines n'ont finalement pas pu éviter une quatrième défaite à l'extérieur de la saison, mais ont tout de même obtenu un point de bonus défensif qui pourrait valoir cher au moment de faire les comptes.

Déjà battu à domicile par Montpellier lors de la dernière journée (16-29), Toulouse pourrait néanmoins voir La Rochelle lui chiper sa place sur le trône en cas de victoire bonifiée des Maritimes face à Lyon, un peu plus tard dans la soirée.

De leur côté, avec cette cinquième victoire en six matchs, la sixième consécutive à domicile, les Castrais confirment en revanche leur regain de forme et peuvent continuer de rêver aux phases finales, eux qui sont revenus à un point de Toulon (7e), à la huitième place.

Privés de leur capitaine Yohan Huget, sorti sur KO avant le quart d’heure de jeu, les Toulousains ont d’abord payé leur indiscipline (9-3, 22e) avant de marquer le premier essai de la rencontre par l’intermédiaire du jeune centre Dimitri Delibes (10-9, 24e). Un avantage de courte durée: à la pause, le CO était devant grâce à un essai en force de son centre Vilimoni Botitu (14-10).

Entre deux équipes qui ont eu beaucoup de mal à enchaîner quand elles avaient le ballon, le match a longtemps été haché avant que les Castrais ne semblent prendre le dessus. D’abord sur un essai du centre Thomas Combezou en force puis sur un autre tout en puissance du troisième ligne Tylor Ardron (26-10, 61e) alors que Toulouse était réduit à quatorze après le carton jaune d’Alexis Bales (59).

Deux cartons jaunes castrais de Rory Kockott (71) puis Dumora (76), ont ensuite permis aux Toulousains de se relancer en fin de rencontre grâce à Thibault Flament et Matthis Lebel, auteur de son treizième essai de la saison (26-22, 76e). En vain.

 

AFP / Castres (AFP) / © 2021 AFP