Top 14: La Rochelle, le Stade français et Clermont rassurés, Toulon contrarié

La Rochelle, le Stade français et Clermont ont signé samedi lors de la 7e journée du Top 14 un premier succès à l'extérieur aux allures de bouffée d'oxygène avant que Toulon ne rechute à Mayol en soirée sous les yeux de sa nouvelle star sud-africaine Cheslin Kolbe.

DIARMID COURREGES - AFP

La Rochelle, le Stade français et Clermont ont signé samedi lors de la 7e journée du Top 14 un premier succès à l'extérieur aux allures de bouffée d'oxygène avant que Toulon ne rechute à Mayol en soirée sous les yeux de sa nouvelle star sud-africaine Cheslin Kolbe.

. Le Stade français, La Rochelle et Clermont soulagés

Un petit point d'écart d'un côté, deux de l'autre. Parisiens, Rochelais et Clermontois ont signé chacun une victoire étriquée, respectivement à Perpignan (23-22), Brive (8-6) et Montpellier (22-20), mais ils s'en contenteront.

Ce premier succès hors de leurs bases leur permet de sortir d'une période très compliquée. "On ne va pas fanfaronner, mais on peut dire que notre saison est lancée", s'est d'ailleurs réjoui le centre rochelais Jonathan Danty.

Au classement, les Maritimes se rapprochent des six places qualificatives pour la phase finale. Les Stadistes et l'ASM s'éloignent, eux, de la zone rouge.

Ces courtes victoires n'ont pas pour autant dissipé tous les doutes. La Rochelle a encore laissé filer 14 points devant les perches, son péché mignon.

A l'inverse, Clermont et le Stade français doivent leur salut à des coups de pied. L'ouvreur jaunard Camille Lopez, avec 17 points devant les poteaux, a porté les siens contre vents et marées. Et le champion du monde sud-africain Handre Pollard a manqué la pénalité de la gagne pour Montpellier.

A Perpignan, c'est une pépite du centre de formation parisien, Léo Barré, qui a délivré son équipe. Une fin heureuse qui clôture une belle semaine pour l'ouvreur de 19 ans, dont le contrat a été prolongé de trois ans à Paris.

. Toulon, en attendant Kolbe

"A bientôt sur les terrains": la recrue star de Toulon Cheslin Kolbe a été officiellement présentée au public de Mayol avant le coup d'envoi de la rencontre perdue contre le Racing 92 (27-20).

En attendant de pouvoir compter sur son ailier champion du monde, chipé cet été à Toulouse deux ans avant la fin de son contrat, le RCT pointe très loin de son rang.

Longtemps impuissant, malgré de bonnes intentions offensives, face à une défense francilienne très hermétique, le club varois reste coincé dans la deuxième partie du classement (11e).

Le club des Hauts-de-Seine se hisse lui à la troisième place.

. L'UBB se fait encore peur

Le demi d'ouverture français de Bordeaux, François Trinh-Duc, passe le ballon pendant le match de Top 14 entre la Section Paloise et l'Union Bordeaux-Bègles, au Stade du Hameau à Pau, dans le sud-ouest de la France, le 16 octobre 2021.

Le demi d'ouverture français de Bordeaux, François Trinh-Duc, passe le ballon pendant le match de Top 14 entre la Section Paloise et l'Union Bordeaux-Bègles, au Stade du Hameau à Pau, dans le sud-ouest de la France, le 16 octobre 2021.

GAIZKA IROZ - AFP

Il y a un an, Bordeaux-Bègles avait chuté à Pau (29-24) malgré une avance de 13 points. Cette fois, les hommes de Christophe Urios en comptaient 18 de plus à la pause (27-9), grâce à trois essais, dont un doublé de l'ouvreur Matthieu Jalibert.

Le concurrent de Romain Ntamack chez les Bleus, efficace aussi devant les perches, a inscrit 25 points au total. Ce qui n'a pas empêché les Girondins de trembler à nouveau après la belle frayeur subie à Montpellier le week-end dernier.

La Section paloise a dominé la seconde période (24-10), en inscrivant trois essais. "On a eu peur de perdre ce match, forcément", a reconnu Jefferson Poirot, capitaine de l'UBB.

Son équipe a toutefois tenu le choc pour s'assurer un quatrième succès consécutif (37-33) et revenir à trois unités du leader toulousain, opposé à Lyon dimanche.

. Fin de l'été indien pour Biarritz

Le demi d'ouverture argentin de Castres, Benjamin Urdapilleta, prépare le ballon avant d'effectuer un coup de pied pour convertir un essai lors du match de Top 14 entre le Castres Olympique et le Biarritz Olympique, au stade Pierre-Fabre à Castres, dans le sud-ouest de la France, le 16 octobre 2021.

Le demi d'ouverture argentin de Castres, Benjamin Urdapilleta, prépare le ballon avant d'effectuer un coup de pied pour convertir un essai lors du match de Top 14 entre le Castres Olympique et le Biarritz Olympique, au stade Pierre-Fabre à Castres, dans le sud-ouest de la France, le 16 octobre 2021.

Fred SCHEIBER - AFP

Le promu basque avait entamé sa saison par deux succès en trois matches devant des prétendants au titre, Bordeaux-Bègles et le Racing 92.

Désormais seul dernier, Biarritz a concédé un quatrième revers d'affilée en s'inclinant à Castres (38-20), dont le pilier droit international Wilfrid Hounkpatin a signé un nouveau doublé.

Les voyages ne réussissent décidément pas au BO. En trois déplacements, il n'a pas pris un seul point au classement et a encaissé 130 points en comptant les revers à Perpignan (33-20, 2e journée) et La Rochelle (59-17, 4e journée), soit un peu plus de 43 points par match en moyenne.

AFP / Paris (AFP) / © 2021 AFP