Super Rugby Trans-Tasman: les Blues décrochent leur premier titre depuis 18 ans

Un essai dans les dernières minutes de Blake Gibson a assuré aux Blues d'Auckland leur premier titre en 18 ans, le Super Rugby Trans-Tasman, après leur victoire 23-15 en finale contre les Otago Highlanders.

Greg Bowker - AFP

Un essai dans les dernières minutes de Blake Gibson a assuré aux Blues d'Auckland leur premier titre en 18 ans, le Super Rugby Trans-Tasman, après leur victoire 23-15 en finale contre les Otago Highlanders.

Les deux équipes néo-zélandaises ont livré une bataille d'une grande d'intensité devant 36.000 personnes dans la finale de cette compétition regroupant aussi des franchises australiennes.

C'est le quatrième titre des Blues en Super Rugby, après 1996, 1997 et 2003.

"C'est un poids en moins sur nos épaules. Quand nous avons dû puiser dans nos ressources, nous avons fait confiance aux gars", a savouré Dalton Papali'i, l'un des six joueurs All Blacks de l'effectif.

La puissance de feu des Blues a pris le dessus sur les Highlanders, mais le match a longtemps été indécis en raison de l'indiscipline des joueurs d'Auckland.

Alors que les Blues menaient 13-6 à la pause, trois pénalités successives après l'heure de jeu leur ont fait perdre en dix minutes leur avantage.

Les joueurs se sont ressaisis immédiatement pour reprendre la tête sur une pénalité, avant l'essai salvateur de Blake Gibson.

"Je marque rarement des essais et je ne montre pas mes émotions normalement, mais là, ça sentait bon", a réagi, extatique, le troisième ligne.

Les Blues avaient terminé troisièmes, sur cinq, du championnat néo-zélandais disputé au début du printemps, n'accédant pas à la finale à cause d'une moins bonne différence de points.

Cette fois, avec cinq victoires en cinq matches, ils ont devancé, à la différence de points, les Highlanders ainsi que les Crusaders, vainqueur de la compétition nationale.

Avant le coup d'arrêt porté au sport mondial par la pandémie de Covid-19, le Super Rugby, grande compétition de l'hémisphère Sud, rassemblait au total 15 franchises néo-zélandaises, australiennes, sud-africaines, argentine et japonaise.

En remplacement, des versions uniquement nationales ont été créées en Australie et en Nouvelle-Zélande: le Super Rugby AU et le Super Rugby Aotearoa, avant le regroupement des cinq franchises des deux pays pour le Super Rugby Trans-Tasman.

AFP / Auckland (AFP) / © 2021 AFP