Suède: retour en sélection brisé pour Zlatan Ibrahimovic, forfait pour l'Euro

A peine sorti de sa retraite internationale pour emmener la sélection suédoise à l'Euro, Zlatan Ibrahimovic a dû abdiquer samedi à cause d'une blessure à un genou, devenant l'une des premières stars à déclarer forfait pour la compétition continentale.

Marco BERTORELLO - AFP/Archives

A peine sorti de sa retraite internationale pour emmener la sélection suédoise à l'Euro, Zlatan Ibrahimovic a dû abdiquer samedi à cause d'une blessure à un genou, devenant l'une des premières stars à déclarer forfait pour la compétition continentale.

A 39 ans, l'attaquant vedette de la Suède rêvait d'un nouveau tournoi international avec sa sélection (11 juin - 11 juillet), lui qui s'en était éloigné pendant cinq années avant d'effectuer un retour aussi inattendu que suivi fin mars.

Ses espoirs se sont brusquement envolés samedi, avec l'annonce d'une entorse au genou gauche l'obligeant à se soumettre à des soins de "six semaines" selon son club de l'AC Milan. Il s'était blessé il y a une semaine lors du match contre la Juventus (3-0).

Une mauvaise nouvelle vite confirmée par la Fédération suédoise de football, qui a évacué toute incertitude sur la capacité du meilleur buteur de l'histoire de son équipe nationale à être sur pied pour l'Euro-2020, reporté d'un an pour cause de la pandémie de Covid-19.

"J'ai parlé avec Zlatan Ibrahimovic qui malheureusement m'a dit que sa blessure l'empêchait de participer à l'Euro cet été", a déclaré le sélectionneur suédois Janne Andersson dans un communiqué, actant le forfait de l'ancien buteur du Paris SG et de Manchester United.

La durée d'indisponibilité, qui courait donc jusqu'au 26 juin environ, avait rendu toute hypothèse de participation à l'Euro très incertaine, la Suède devant déjà disputer ses trois matches de groupe avant cette date (contre l'Espagne le 14 juin, la Slovaquie le 18 et la Pologne le 23).

- L'infirmerie de l'Euro se garnit -

L'attaquant suédois de l'AC Milan, Zlatan Ibrahimovic, lors du match de Serie A contre la Juventus, à Turin, le 9 mai 2021

L'attaquant suédois de l'AC Milan, Zlatan Ibrahimovic, lors du match de Serie A contre la Juventus, à Turin, le 9 mai 2021

Isabella BONOTTO - AFP/Archives

"Ibra", qui vient de prolonger son contrat jusqu'en juin 2022 avec les Rossoneri, était l'une des stars les plus attendues de cette compétition, fort de son tempérament frisant avec l'arrogance et surtout requinqué par une superbe saison au Milan (15 buts en 19 matches en Championnat et une place actuellement sur le podium de la Serie A).

Il devient aussi l'un des premiers cadors européens à officialiser son forfait pour l'Euro, au terme d'une saison éreintante pour beaucoup de joueurs d'élite, qui ont pour certains terminé leur saison 2019-2020 l'été dernier avant d'embrayer sur la suivante.

La grande infirmerie de l'Euro compte, pour le moment, le forfait du défenseur néerlandais Virgil Van Dijk, blessé de longue date, et celui, très probable, du prodige espagnol Ansu Fati. Par ailleurs, l'Italien du Paris SG Marco Verratti, lui aussi blessé à un genou et qui restera sur la touche selon son club entre quatre et six semaines à compter du 11 mai, est incertain même si son sélectionneur Roberto Mancini s'est dit "confiant" en vue du rétablissement de son milieu de terrain.

- Quel avenir avec la Suède ? -

L'attaquant suédois Zlatan Ibrahimovic à l'entraînement avec l'équipe nationale à la veille d'un match amical contre l'Estonie, à Solna, le 30 mars 2021

L'attaquant suédois Zlatan Ibrahimovic à l'entraînement avec l'équipe nationale à la veille d'un match amical contre l'Estonie, à Solna, le 30 mars 2021

Jonathan NACKSTRAND - AFP/Archives

Pour "Zlatan", la déception est à la hauteur de l'ambition initiale qui l'avait guidé dans son choix de renouer avec le maillot suédois, remobilisé par un retour au plus haut niveau en Italie, à l'AC Milan, après un passage au Los Angeles Galaxy, dans le championnat nord-américain.

Fin mars, pour son grand retour en sélection, il avait ainsi délivré deux passes décisives en deux matches, pour deux victoires en qualifications au Mondial-2022. Ce qui avait porté son total de sélections à 118 (pour 62 buts).

A bientôt 40 ans, Ibrahimovic avait alors indiqué avoir eu "l'impression que c'était (s)on premier match international", après cinq années d'absence durant lesquelles la Suède avait réussi à se qualifier sans lui pour le Mondial-2018.

Il est désormais logique de se demander si ces deux sélections de mars 2021 auront été les dernières pour Ibrahimovic, alors que la prochaine grande échéance de la Suède après l'Euro sera le Mondial au Qatar en décembre 2022. Mais entre sa récupération d'une rupture des ligaments croisés en avril 2017, et son retour au premier plan cette saison, le géant de 1,95 m à l'ego surdimensionné a maintes fois prouvé qu'il ne fallait jamais l'enterrer...

Par Johannes LEDEL / Stockholm (AFP) / © 2021 AFP