Ski: Goggia enchaîne à Crans-Montana, Vlhova se déchaîne

L'Italienne Sofia Goggia a aligné une troisième victoire consécutive dans une descente de Coupe du monde vendredi à Crans-Montana, où la Slovaque Petra Vlhova, surprenante 4e, a consolidé sa première place au classement général de la Coupe du monde.

Fabrice COFFRINI - AFP

L'Italienne Sofia Goggia a aligné une troisième victoire consécutive dans une descente de Coupe du monde vendredi à Crans-Montana, où la Slovaque Petra Vlhova, surprenante 4e, a consolidé sa première place au classement général de la Coupe du monde.

L'équipe d'Italie fait la loi sur le circuit mondial féminin depuis plusieurs semaines.

En géant, Marta Bassino est sans rivale avec quatre succès sur les cinq dernières courses. En descente, c'est Sofia Goggia qui écoeure la concurrence.

Le championne olympique en titre de la spécialité s'est offerte sans trembler la première de deux descentes au programme de l'étape de Crans-Montana.

Elle a signé à 28 ans la dixième victoire de sa carrière sur le circuit mondial devant la Tchèque Ester Ledecka, 2e à 20/100e, et l'Américaine Breezy Johnson, 3e à 57/100e.

"J'ai eu des impressions bizarres (durant cette course), j'ai +pris+ beaucoup de vent (...) Jamais je n'aurais pensé pouvoir gagner ce vendredi", a confié Goggia à la chaîne de télévision RaiSport.

"Sur une descente aussi courte, il y a peu d'endroits pour faire la différence, ce n'est jamais simple de courir dans des conditions aussi changeantes", a-t-elle ajouté.

Oublié le désastreux hiver 2019-20 marqué par une fracture d'un bras en course et raccourci par la violence de la pandémie de Covid-19 qui a violemment touché sa ville de Bergame.

La Slovaque Petra Vlhova lors de la descente de Crans-Montana, le 22 janvier 2021

La Slovaque Petra Vlhova lors de la descente de Crans-Montana, le 22 janvier 2021

Fabrice COFFRINI - AFP

Après Val d'Isère (France) mi-décembre et Sankt Anton (Autriche) début janvier, Goggia a signé son troisième succès de l'hiver.

- Gisin hors des points -

Mieux encore, elle est la première skieuse à gagner trois descentes de Coupe du monde de suite depuis Lindsey Vonn, en 2018, l'Américaine qui, hasard du calendrier, fait aux Etats-Unis à l'occasion de l'étape valaisanne ses grands débuts de consultante pour la chaîne NBC.

Goggia, 28 ans, caracole en tête du classement de la Coupe du monde de descente avec 380 points, soit 140 de plus que sa nouvelle dauphine, l'Américaine Breezy Johnson.

Cette première descente, retardée de trois heures à cause des chutes de neige et perturbée par des rafales de vent qui ont obligé les organisateurs à interrompre la course brièvement à plusieurs reprises, n'a pas souri aux Suissesses.

Corinne Sutter a dû se contenter de la 14e place, tandis que la leader de l'équipe helvétique Michelle Gisin n'est pas rentrée dans les points (33e).

Jamais dans le coup sur la piste du Mont-Lachaux, Gisin a perdu du terrain au classement général sur Vlhova alors qu'elle évoluait à domicile et a priori dans une spécialité qui lui était favorable.

Vlhova, spécialiste des épreuves techniques, s'est classée 4e, à 89/100e de Goggia, et a égalé son meilleur résultat dans une descente de Coupe du monde, réalisée déjà à Crans-Montana, en février 2020.

Elle est toujours en tête du classement mondial avec 825 points, soit 110 de plus que Gisin.

Et elle n'a peut-être pas fini de surprendre. Une seconde descente est programmée samedi à Crans-Montana, avant un super-G dimanche pour refermer l'étape valaisanne.

La meilleure Française Tiffany Gauthier a pris la 19e place.

./jr/clv

AFP / Crans-Montana (Suisse) (AFP) / © 2021 AFP