Ski alpin: Lara Gut se rappelle au bon souvenir des descendeuses

Après plus de deux ans sans le moindre succès en Coupe du monde, la Suissesse Lara Gut s'est souvenue du chemin vers la plus haute marche du podium, en remportant chez elle vendredi la descente de Crans Montana.

FABRICE COFFRINI - AFP

Après plus de deux ans sans le moindre succès en Coupe du monde, la Suissesse Lara Gut s'est souvenue du chemin vers la plus haute marche du podium, en remportant chez elle vendredi la descente de Crans Montana.

Sur la piste sur Mont Lachaux, qu'elle n'avait jamais réussi à dompter (sortie de piste en 2014, 7e du super-G en 2018 et 6e de la descente en 2019), Gut a effectué une véritable démonstration, repoussant toutes ses rivales à près d'une seconde.

L'autre satisfecit de la journée est pour sa compatriote Corinne Suter, deuxième à 80/100e, qui peut remporter son premier petit globe de cristal dès samedi. La vice-championne du monde 2019 de la spécialité, âgée de 25 ans, compte 120 points d'avance à deux courses du terme de la saison de descente.

Lauréate de la Coupe du monde de ski alpin en 2016, Gut a connu trois saisons compliquées, après une grave blessure (déchirure du ligament croisé du genou gauche et lésion du ménisque) en février 2017 aux Championnats du monde à domicile à Saint Moritz.

Depuis cette chute lors d'un entraînement pour le slalom du combiné des Mondiaux, la Tessinoise de 28 ans n'était montée que sur six podiums, tous en super-G, en l'espace de deux saisons et demie, dont un succès le 21 janvier 2018 à Cortina d'Ampezzo.

Elle avait alterné le bon et le moins bon lors de ses récentes sorties, montant sur le podium du super-G à Bansko (Bulgarie) fin janvier, mais ne prenant que la 15e place de la descente de Garmisch début février.

En l'absence de l'Américaine Mikaela Shiffrin, rentrée dans le Colorado après le décès soudain de son père Jeff (65 ans) le 3 février, la Slovaque Petra Vlhova (4e à 1 sec 08) et l'Italienne Federica Brignone (7e à 1 sec 35) se sont rapprochées au classement général de la Coupe du monde.

Shiffrin, qui n'a plus disputé de courses depuis sa victoire lors du super-G de Bansko le 26 janvier et dont la date du retour à la compétition n'est pas encore déterminée, voit Brignone revenir à 77 points et Vlhova à 104.

La descente de samedi et le combiné de dimanche devraient permettre aux deux skieuses de passer devant l'Américaine, alors qu'il restera ensuite onze courses jusqu'à la fin de la saison, à commencer par un super-G et un combiné à La Thuile (Italie) la semaine prochaine.

AFP / Crans-Montana (Suisse) (AFP) / © 2020 AFP