Ski alpin: Brignone prend l'avantage pour le gros globe de cristal

Lauréate du combiné de Crans Montana (Suisse) dimanche, l'Italienne Federica Brignone a pris les commandes de la Coupe du monde de ski alpin en l'absence de Mikaela Shiffrin, et se place clairement comme prétendante au gros globe de cristal.

Fabrice COFFRINI - AFP

Lauréate du combiné de Crans Montana (Suisse) dimanche, l'Italienne Federica Brignone a pris les commandes de la Coupe du monde de ski alpin en l'absence de Mikaela Shiffrin, et se place clairement comme prétendante au gros globe de cristal.

L'Italie a fourni l'une des plus grandes skieuses de tous les temps avec Deborah Compagnoni, triple championne olympique sur trois éditions différentes des JO -à Albertville-1992 (super-G), Lillehammer-1994 (slalom géant) et Nagano-1998 (slalom géant)- et triple championne du monde.

Mais la récompense suprême du ski alpin, le gros globe de cristal pour la première au classement général de la Coupe du monde, n'est jamais tombée dans l'escarcelle des Transalpines, moins polyvalentes que les Autrichiennes, les Suissesses ou les Américaines.

A 29 ans, Federica Brignone aborde le dernier quart de la saison en position de force pour combler ce vide.

Dimanche à Crans Montana, dans le Valais suisse, Brignone a réalisé le coup parfait: un super-G maîtrisé et bouclé en tête avec une avance d'une demi-seconde sur sa rivale slovaque Petra Vlhova, puis un slalom skié sans faute majeure.

En revanche, Vlhova a enfourché en slalom, sa spécialité, alors qu'elle avait pratiquement fait son retard sur Brignone. "Je me sens un peu chanceuse aujourd'hui, mais ça a été une belle bagarre et j'ai construit ma course sur le super-G", a commenté l'Italienne.

- A la maison la semaine prochaine -

Résultat: une victoire, la 15e de sa carrière (dont quatre en combiné à Crans Montana), et cent points pour s'emparer de la tête du classement général de la Coupe du monde, avec 73 points d'avance sur l'Américaine Mikaela Shiffrin, éloignée des pistes depuis plusieurs semaines à la suite du décès soudain de son père Jeff (65 ans), le 3 février.

Et sur Vlhova, l'avantage s'élève même à 159 points. Un joli matelas, même si avec trois slaloms au programme des onze dernières courses, la Slovaque n'a pas dit son dernier mot.

"Ca représente beaucoup et pas grand chose à la fois, parce que ce n'est pas fini, il y a encore tellement de courses", a souligné Brignone, impatiente de se retrouver chez elle la semaine prochaine à La Thuile. Une piste où elle s'est récemment entraînée et qui est située seulement à une vingtaine de kilomètres de son lieu de résidence à La Salle en Vallée d'Aoste.

"Je veux réaliser mon meilleur week-end. Il y aura tous mes amis, toute ma vallée qui va venir me voir. Ca va être génial, et assez stressant d'un autre côté", a ajouté la Milanaise.

Avec un super-G et un combiné, un nouveau duel avec Vlhova est attendu, avec une inconnue de taille: Mikaela Shiffrin sera-t-elle de retour? Pour l'instant aucune date n'est fixée. Sa dernière course remonte au 26 janvier, une victoire en super-G à Bansko (Bulgarie).

AFP / Crans-Montana (Suisse) (AFP) / © 2020 AFP