Six nations: l'Ecosse se méfie des Bleus, même décimés par le Covid

Jouera, jouera pas? Avec quelle équipe en face? Les Ecossais ne veulent pas se laisser "distraire" par les incertitudes autour de leur match de la troisième journée du Tournoi des six nations dimanche contre un XV de France dont ils se méfient malgré les absences dues au Covid.

ANDY BUCHANAN - AFP/Archives

Jouera, jouera pas? Avec quelle équipe en face? Les Ecossais ne veulent pas se laisser "distraire" par les incertitudes autour de leur match de la troisième journée du Tournoi des six nations dimanche contre un XV de France dont ils se méfient malgré les absences dues au Covid.

"Tout ça n'est pas du ressort des joueurs. Il faut juste se concentrer sur le match et faire en sorte que ce ne soit pas une distraction", a déclaré mardi lors d'une visioconférence de presse depuis Edimbourg le centre écossais Chris Harris.

Le comité d'organisation du Tournoi doit se prononcer mercredi sur un éventuel report de la rencontre après que dix joueurs et quatre membres de l'encadrement français ont été testés positifs au Covid depuis le début de semaine dernière.

Si elle devait avoir lieu -option privilégiée par leur fédération-, les joueurs du XV du Chardon assurent qu'ils se méfieraient tout autant des Bleus, même privés de nombreux cadres, dont le demi de mêlée Antoine Dupont ou le capitaine Charles Ollivon.

"Le rugby français a un réservoir immense", a commenté, en connaissance de cause, Richie Gray, qui a évolué sous les maillots de Castres et de Toulouse.

Le deuxième ligne de 31 ans en veut pour preuve la récente Coupe d'automne des nations, lors de laquelle le staff tricolore avait été contraint à une large revue d'effectif en raison du compromis trouvé entre la Fédération et la Ligue sur la mise à disposition des internationaux.

Malgré l'absence de la plupart de ses titulaires habituels, le XV de France s'était incliné de justesse en finale face à l'Angleterre.

"Regardez ce qu'ils ont fait à l'automne contre l'Angleterre. Tout le monde avait parlé d'équipe C et ils ont presque gagné à Twickenham", a souligné Richie Gray.

Auteurs d'une victoire historique en Angleterre lors de la première journée du Tournoi avant de s'incliner contre le pays de Galles, les Ecossais n'ont plus battu les Bleus au Stade de France depuis 1999.

AFP / Toulouse (AFP) / © 2021 AFP