Rugby: l'Australie poursuit sa série victorieuse au Japon

L'équipe d'Australie a le vent en poupe: elle a poursuivi sa série victorieuse en allant battre le Japon 32 à 23 samedi à Oita, grâce à cinq essais contre deux à son adversaire, pour porter à cinq son nombre de victoires consécutives.

CHARLY TRIBALLEAU - AFP

L'équipe d'Australie a le vent en poupe: elle a poursuivi sa série victorieuse en allant battre le Japon 32 à 23 samedi à Oita, grâce à cinq essais contre deux à son adversaire, pour porter à cinq son nombre de victoires consécutives.

Le sélectionneur australien Dave Rennie, a estimé que ses joueurs étaient "rouillés" et avaient manqué "d'un peu de patience" mais le Néo-Zélandais pense que cette victoire leur sera utile pour leur prochaine tournée en Europe.

Les coéquipiers de Michael Hooper ont semblé s'acheminer vers une large victoire lorsqu'ils ont mené 14-3 après 22 minutes et deux essais signés Tom Wright (7e) et Jordan Petaia (22e) -- entré dès la 14e minute pour remplacer l'arrière Reece Hodge, blessé --, transformés par Quade Cooper.

Les Japonais n'avaient alors pu répondre que par une pénalité réussie par Rikiya Matsuda. Mais ils ont ensuite répliqué avec un essai de Lomano Lava Lemeki (26e), transformé par Matsuda qui ajoutait ensuite une pénalité pour permettre aux Brave Blossoms de rester en course à la pause (17-13 pour les Australiens).

Les Australiens, dans un stade où ils revenaient pour la première fois depuis leur défaite en quarts de finale du Mondial-2019 contre l'Angleterre, ont débuté la seconde période comme la première, tambour battant. Taniela Tupou (43e) et Rob Leota (52e) ont ajouté deux nouveaux essais pour permettre à leur équipe de reprendre le large (27-13).

Mais les Brave Blossoms n'abdiquent jamais: ils sont revenus à quatre longueurs, grâce à un essai de Ryoto Nakamura (56e), transformé, puis une ultime pénalité de Yu Tamura (74e), avant d'abdiquer à la 79e minute sur un dernier essai australien, inscrit par Connal McInnerney.

Le Japonais Timothy Lafaele (d.) tente d'intercepter l'Australien Rob Valetini (2e à d.) lors du test-match de rugby à XV entre le Japon et l'Australie au stade d'Oita, à Oita (sud-ouest du Japon) le 23 octobre 2021.

Le Japonais Timothy Lafaele (d.) tente d'intercepter l'Australien Rob Valetini (2e à d.) lors du test-match de rugby à XV entre le Japon et l'Australie au stade d'Oita, à Oita (sud-ouest du Japon) le 23 octobre 2021.

CHARLY TRIBALLEAU - AFP

Le XV d'Australie a ainsi signé, sans jamais cependant se mettre définitivement à l'abri, sa cinquième victoire consécutive avant son départ pour l'Europe où il doit affronter successivement en novembre l'Ecosse, l'Angleterre et le pays de Galles.

"Nous sommes heureux de gagner, et nous serons meilleurs après ce match", a déclaré Rennie.

- Hooper impressionné -

"C'est une bonne équipe. Chaque fois que nous leur avons donné un peu d'espace, ils nous ont fait mal", a-t-il souligné.

Le technicien de 57 ans a ajouté que le Japon était "un adversaire différent" des équipes affrontées dans le récent Rugby Championship, où les Wallabies ont battu à deux reprises l'Afrique du Sud et l'Argentine.

L'ancien entraîneur des Glasgow Warriors a également souligné que l'équipe nippone était "très différente de ce que nous allons affronter au cours des trois prochaines semaines", en prévision de la tournée lors de laquelle il pourrait bien être privé de l'arrière Reece Hodge, blessé samedi.

Le Japon subit, lui, avant sa tournée européenne de novembre qui le verra affronter l'Irlande, le Portugal et et l'Ecosse, son troisième revers de l'année, en trois matches, sans avoir à chaque fois à rougir de la défaite.

Le capitaine australien Michael Hooper, qui a joué six mois au Toyota Verblitz cette année, a été impressionné par ses progrès.

L'Australien Matt Philip (en haut, 2e à droite) et le Japonais Jack Cornelsen (en haut, à gauche) se battent pour le ballon dans une mêlée lors du test-match entre le Japon et l'Australie au stade d'Oita, le 23 octobre 2021.

L'Australien Matt Philip (en haut, 2e à droite) et le Japonais Jack Cornelsen (en haut, à gauche) se battent pour le ballon dans une mêlée lors du test-match entre le Japon et l'Australie au stade d'Oita, le 23 octobre 2021.

CHARLY TRIBALLEAU - AFP

"Le Japon s'est amélioré très vite ces deux dernières années", a-t-il assuré.

"Parfois, j'ai eu l'impression aujourd'hui que nous étions capables de mettre beaucoup de pression sur l'équipe japonaise, et qu'ils étaient capables de trouver des solutions et de s'en sortir pour nous renvoyer la balle directement", a analysé le troisième ligne aile de 29 ans.

AFP / Oita (Japon) (AFP) / © 2021 AFP