Rugby Championship: les All Blacks champions de haute volée

Victorieuse de justesse de l'Afrique du Sud (19-17) samedi, la Nouvelle-Zélande a conservé sans ciller son titre en Rugby Championship, le championnat de l'hémisphère sud.

Patrick HAMILTON - AFP

Victorieuse de justesse de l'Afrique du Sud (19-17) samedi, la Nouvelle-Zélande a conservé sans ciller son titre en Rugby Championship, le championnat de l'hémisphère sud.

A Townsville (Australie), la 100e confrontation de l'histoire entre les deux titans de l'ovalie a offert un match haletant... et un sacre qui tendait déjà les bras aux All Blacks.

Avec 24 points au classement et une seule rencontre restant à disputer, les All Blacks ne peuvent plus être rattrapés par les Boks (11 pts), ni par l'Australie (9 pts) et l'Argentine (0 pts), déjà trop loin derrière avant même de s'affronter samedi.

Ils asseyent un peu plus leur domination sur ce championnat qu'ils ont remporté 18 fois en 26 éditions.

Et sont toujours en lice pour le Grand Chelem, qu'ils conquerront le 2 octobre, en même temps que la Freedom Cup, en cas de nouvelle victoire contre les Sud-Africains.

- Défense agressive -

Le Sud-Africain Eben Etzebeth plaqué par le néo-zélandais Ethan Blackadder, le 25 septembre 2021 à Townsville

Le Sud-Africain Eben Etzebeth plaqué par le néo-zélandais Ethan Blackadder, le 25 septembre 2021 à Townsville

Patrick HAMILTON - AFP

Les Néo-Zélandais ont démarré pied au plancher, avec un essai dès la 2e minute. Dans sa moitié de terrain, Codie Taylor a réussi une percée dans les lignes sud-africaines, permettant à Will Jordan de partir seul vers l'en-but (7-0, 4e).

Mais inhabituellement fébriles, les Kiwis ont commis à leur tour des erreurs, à l'image de celle qui a amené la réponse sud-africaine: sans pression à la réception d'une chandelle anodine, l'ailier George Bridge s'est complètement raté, et S'busiso Nkosi, opportuniste, a capté le ballon pour aller aplatir. L'ouvreur Handré Pollard a ensuite raté la transformation, laissant son équipe à deux points (7-5, 6e).

Le scénario semblait annoncer un festival offensif. Il n'en a rien été, et ces deux essais se sont avérés être les seuls de la rencontre.

Les Blacks ont trop bafouillé leur rugby face à des champions du monde intraitables en défense, concédant des pénalités qui ont permis aux Boks de reprendre l'avantage (11e, 13e).

Le Néo-Zélandais Will Jordan évite un plaquage du Sud-Africain Siya Kolisi, le 25 septembre 2021 à Townsville

Le Néo-Zélandais Will Jordan évite un plaquage du Sud-Africain Siya Kolisi, le 25 septembre 2021 à Townsville

Patrick HAMILTON - AFP

La défense agressive des hommes de Jacques Nienaber leur a permis de récupérer plusieurs fois la possession, à l'image du grattage réussi dans ses 22 mètres par le capitaine springbok Siya Kolisi (17e).

Mais elle a fini par jouer contre euxn en leur valant plusieurs pénalités et même un carton jaune, pour Nkosi. L'ailier a commis un en-avant sur une passe qui allait amener un probable essai néo-zélandais... et avec la pénalité ainsi concédée, les Blacks ont viré en tête à la pause (13-11, 35e).

- Duel de buteurs -

En seconde période, les fautes ont encore avorté les occasions des deux équipes: un plaquage haut de Makazole Mapimpi dans les 22 mètres des Blacks (47e), ou un hors-jeu de TJ Perenara (64e) sur une mêlée néo-zélandaise.

Le Sud-Africain Handre Pollard dégage le ballon contre les All Blacks, le 25 septembre 2021 à Townsville

Le Sud-Africain Handre Pollard dégage le ballon contre les All Blacks, le 25 septembre 2021 à Townsville

Patrick HAMILTON - AFP

Le match a alors viré au duel de buteurs entre Handré Pollard et Jordie Barrett sur les pénalités obtenues par les deux équipes: les Boks ont pris l'avantage (14-13, 57e), avant de le perdre (16-14, 60e), puis de le reconquérir (17-16, 67e)...

Mais dans une fin de match débridée, avec des percées infructueuses de chaque côté, c'est la Nouvelle-Zélande qui est allée chercher la victoire, avec une jolie pénalité de 40 mètres en coin de Jordie Barrett (19-17, 78e).

AFP / Townsville (Australie) (AFP) / © 2021 AFP