Roland-Garros: Thiem dans la moitié de tableau de Nadal

L'Autrichien Dominic Thiem, vainqueur de son premier tournoi du Grand Chelem mi-septembre à l'US Open, a été placé dans la moitié de tableau de Rafael Nadal à Roland-Garros, où le tirage au sort a été effectué jeudi.

MATTHEW STOCKMAN - GETTY IMAGES NORTH AMERICA/AFP/Archives

L'Autrichien Dominic Thiem, vainqueur de son premier tournoi du Grand Chelem mi-septembre à l'US Open, a été placé dans la moitié de tableau de Rafael Nadal à Roland-Garros, où le tirage au sort a été effectué jeudi.

Il n'y aura donc pas de troisième finale consécutive entre les deux hommes: si la hiérarchie du classement est respectée, Nadal (tête de série N.2) et Thiem (N.3) se retrouveront dès les demi-finales.

C'est Novak Djokovic (N.1), qui a hérité dans sa moitié de tableau du Russe Daniil Medvedev (N.4) moins à l'aise sur terre battue, qui a fait la bonne affaire jeudi.

Mais pas Thiem, assurément: le nouveau venu dans le cercle fermé des vainqueurs du Grand Chelem, opposé d'entrée au Croate Marin Cilic, lauréat de l'US Open 2014, n'aura a priori aucun tour facile. Le Suisse Stanislas Wawrinka (N.16), vainqueur en 2015 Porte d'Auteil, l'Argentin Diego Schwartzman (N.12), tombeur de Nadal à Rome ou encore le Français Gaël Monfils (N.8) figurent tous dans son quart de tableau.

Plus épargné dans les premiers tours, Nadal aura lui aussi quelques obstacles sur sa route avant de retrouver peut-être Thiem pour une place en finale: l'Italien Fabio Fognini (N.14), en huitièmes de finale, puis l'Allemand Alexander Zverev (N.6), finaliste à New York, en quarts de finale.

Dans l'autre moitié de tableau, le N.1 mondial Novak Djokovic, qui vient de remporter le Masters 1000 de Rome sur terre battue, devra principalement se méfier du Grec Stefanos Tsitsipas (N.5), du Canadien Denis Shapovalov (N.9) et de l'Espagnol Roberto Bautista Agut (N.10).

Côté français, les chances semblent bien maigres en l'absence de Jo-Wilfried Tsonga et Lucas Pouille, blessés. Et compte tenu des derniers résultats de Monfils et de Benoît Paire (N.23), les deux seules têtes de série tricolores qui n'ont pas remporté un match depuis l'interruption de la saison en raison de la pandémie de Covid-19.

Monfils a été battu dès son entrée en lice à Rome puis Hambourg, les deux tournois sur terre battue pour préparer le grand rendez-vous parisien. Paire, testé positif au nouveau coronavirus à New York où il a été exclu, puis à Hambourg où il a à l'inverse été autorisé à jouer, s'est dit "fatigué mentalement" après son abandon en Allemagne mercredi contre le Norvégien Casper Ruud.

Monfils sera opposé au premier tour au Kazakh Alexander Bublik, et Paire au Sud-Coréen Soonwoo Kwon.

AFP / Paris (AFP) / © 2020 AFP