Qualifs Euro: les Bleues surclassent la Macédoine avec Le Sommer au zénith

Les Bleues ont poursuivi leur sans-faute en qualifications à l'Euro, mardi en Macédoine du Nord (7-0), avec à la clé un doublé d'Eugénie Le Sommer qui fait de la Lyonnaise la meilleure buteuse de l'équipe de France, devant l'historique Marinette Pichon.

Robert ATANASOVSKI - AFP

Les Bleues ont poursuivi leur sans-faute en qualifications à l'Euro, mardi en Macédoine du Nord (7-0), avec à la clé un doublé d'Eugénie Le Sommer qui fait de la Lyonnaise la meilleure buteuse de l'équipe de France, devant l'historique Marinette Pichon.

La sélection dirigée par Corinne Diacre visait un score fleuve dans la Toše Proeski Arena de Skopje, bordée par le Vardar. Elle a atteint son objectif sans peine et avec application devant l'avant-dernière nation européenne au classement Fifa, plombée par plusieurs contaminations au Covid-19.

Dans le stade désert de la capitale, les Françaises ont affiché des progrès par rapport à la copie rendue pour leur rentrée des classes vendredi en Serbie (2-0), après six mois sans jouer. La faible opposition les a aidées, mais pas seulement.

Il y avait plus de fluidité, un système mieux huilé et des attaquantes à l'efficacité retrouvée, comme en témoignent les trois premiers buts inscrits en sept minutes lors d'une première période à sens unique.

Au coup d'envoi, le onze titulaire ressemblait pourtant fortement à celui aligné à Subotica quatre jours plus tôt, avec seulement deux changements: la Lyonnaise Amel Majri et la Parisienne Kadidiatou Diani étaient absentes, au profit de la néo-Bavaroise Viviane Asseyi et de la jeune Lyonnaise Melvine Malard, toutes deux entrées en jeu la semaine dernière.

Pour sa première titularisation à 20 ans, le feu follet de l'OL s'est montrée très active sur l'aile gauche, offrant le culot de sa jeunesse.

C'est elle qui a provoqué le coup franc menant à l'ouverture du score, après un pied haut de Jakovska donnant lieu à un carton jaune (13e) pour l'occasion.

- Doublé express -

Capitaine en l'absence d'Amandine Henry, forfait sur blessure, Le Sommer a converti l'offrande malgré la distance et la position excentrée, son coup franc passant dans une forêt de jambes avant de glisser dans les filets (14e).

Radieuse, l'attaquante de 31 ans a fêté son but, le premier après quatre matches sans marquer, en mimant le "m" de Marinette Pichon avec ses doigts, après avoir reçu l'accolade appuyée de ses partenaires.

Le souvenir de cette célébration commençait à peine à s'évanouir dans le ciel de Skopje que Le Sommer a doublé la mise, sur un penalty obtenu par Marie-Antoinette Katoto qu'elle a transformé d'un contre-pied implacable (18e).

La capitaine Eugénie Le Sommer et Marie-Antoinette Katoto (N.12) ont iknscrit chaune un doublé contre la Macédoine du Nord à Skopje, le 22 septembre 2020

La capitaine Eugénie Le Sommer et Marie-Antoinette Katoto (N.12) ont iknscrit chaune un doublé contre la Macédoine du Nord à Skopje, le 22 septembre 2020

Robert ATANASOVSKI - AFP

Avec ce but, son 82e sous le maillot bleu, la N.9 multi-titrée de l'OL a enfin dépassé la marque détenue depuis 2006 par Pichon, un record qu'elle avait hâte de dépasser... pour faire cesser le bruit médiatique assourdissant.

"Comme ça, ça sera fait et on n'en parlera plus!", en a plaisanté lundi Le Sommer, insistant sur sa volonté "d'être performante": "ça peut passer par des buts mais aussi par le contenu et je peux faire mieux dans les deux cas", avait-elle lancé.

Au tableau d'affichage comme dans le jeu, la Lyonnaise a effectivement progressé par rapport à son match en Serbie, même si elle aurait pu convertir d'autres actions (25e, 60e).

Autre attaquante en vue, Katoto s'est également offerte un doublé portant à cinq son total de buts au soir de sa 11e sélection. La jeune Parisienne de 21 ans a surgi devant la gardienne après une demi-volée de Delphine Cascarino (21e) avant de marquer de la semelle (51e) après un coup franc d'Asseyi également repoussé par Panchurova.

Asseyi a également marqué, sur penalty (82e), tout comme les défenseures montpelliéraines Marion Torrent (78e) et Elisa De Almeida (90e+2) qui ont inscrit leur premier but en sélection.

Le sans faute des Françaises après quatre matches de qualification les place à trois points des Autrichiennes, lesquelles comptent un match en plus avec de recevoir les Bleues le 27 octobre.

Par Jeremy TALBOT / Paris (AFP) / © 2020 AFP