OM-Atlético : "Même si on est Parisien, ce serait beau de voir gagner Marseille"

Les amateurs de football suivront de près la finale entre Marseille et l'Atlético Madrid ce soir (©GEORGES GOBET - AFP)

Reportage Sud Radio. Dans le nord de Paris, les avis sont partagés sur la finale de l’Europa League de ce soir entre l’Olympique de Marseille et l’Atlético Madrid, même si le club marseillais peut compter sur certains soutiens.

C’est le jour J pour les supporters marseillais, qui comptent les heures avant le coup d’envoi à Lyon de la finale de la Ligue Europa, la petite sœur de la prestigieuse Ligue des Champions, entre l’Olympique de Marseille et l’Atlético Madrid. Si l'OM est bien ancrée dans les cœurs au sein des habitants de la cité phocéenne, cette finale européenne est l’occasion de constater que même ailleurs en France, le club marseillais dispose de soutiens.

Dans ce complexe de foot à cinq du nord de Paris, nombreux sont les amateurs de foot à avoir déjà la tête tournée vers le match de ce soir. "C’est rare, on espère qu’ils auront la deuxième, on ne va pas être contre Marseille parce qu’ils ont réussi à se hisser en finale, au contraire. Mais ça dépend, c’est une question de génération ! Ma génération est plus Marseille que Paris", explique Sarhan sur Sud Radio. Même son de cloche du côté de Jimmy, qui va mettre ce soir ses origines parisiennes de côté. "Malgré le fait d’être parisien… N’importe quel club français, c’est beau de les voir gagner. En plus, ils vont aller à Lyon, ça va être marrant ! À partir du moment où on aime le foot et qu’on est français, on est pour eux", déclare-t-il.

D’autres, en revanche, n’espèrent pas voir Marseille gagner ce soir, alors que le club marseillais affronte pour la première fois de l’année un cador européen après un parcours plus que clément (Braga, Bilbao, Leipzig et Salzbourg). "On est fiers que des équipes françaises soient à ce niveau-là, mais pas Marseille ! Sinon, ça va trop parler en disant que Marseille ça soulève des trophées, des coupes d’Europe, etc. Et en tant que supporter parisien… La Ligue Europa c’est pas mal, mais c’est la Coupe des pauvres !", rappelle Lucas.

Un reportage de Quentin Vaslin

Sur le même sujet
Vos réponses pour cet article

Ajouter un commentaire

Les rubriques Sudradio