NBA: Antetokounmpo prêt à affronter une fin de saison "particulièrement difficile"

La star de Milwaukee, Giannis Antetokounmpo, a reconnu mercredi que la fin de saison en NBA sera sans doute "particulièrement difficile" en raison des circonstances particulières liées au coronavirus, même s'il se dit prêt à l'affronter en dépit des craintes.

FRANCK FIFE - AFP/Archives

La star de Milwaukee, Giannis Antetokounmpo, a reconnu mercredi que la fin de saison en NBA sera sans doute "particulièrement difficile" en raison des circonstances particulières liées au coronavirus, même s'il se dit prêt à l'affronter en dépit des craintes.

"J'ai l'impression qu'au bout du compte, ce sera le championnat le plus difficile à gagner, car les circonstances sont vraiment, vraiment difficiles en ce moment", a déclaré le MVP de la saison 2018/2019, lors d'une conférence téléphonique rapportée par ESPN.

"Au final, ce sera l'équipe qui en voudra le plus qui remportera le titre", a-t-il estimé.

La NBA, dont la saison avait été interrompue en mars en raison du coronavirus, doit reprendre dès le 30 juillet dans une "bulle" sécurisée située dans le complexe de Disney World en Floride. Cet Etat est touché depuis plusieurs semaines par une recrudescence de nouveaux cas de coronavirus.

Ce contexte particulier constituera un défi supplémentaire pour terminer la saison, explique Antetokounmpo. "Vous allez quelque part sans votre famille pendant trois-quatre mois, et vous n'avez pas joué au basket pendant trois mois et demi, quatre mois", a-t-il énuméré.

Le titre reviendra donc "à celui qui le veut le plus, qui est le mieux préparé mentalement à tout ça, à ce qui se passe à Orlando".

Mais le joueur de Milwaukee se dit prêt.

Evidemment, "personne ne veut se mettre en danger là-bas, mais au bout du compte, c'est ce que la NBA a choisi, et nous allons reprendre les matches, et nous devons tous faire notre travail. Et mon travail est de jouer au basket et d'aller soutenir mes coéquipiers, et de représenter la ville", a-t-il souligné, même s'""il est certain que moi, mes coéquipiers, ma famille - surtout ma mère - tout le monde s'inquiète de notre santé".

En tête de la conférence Est juste avant la pause liée au coronavirus, avec un bilan de 53 victoires pour seulement 12 défaites, les Bucks apparaissent parmi les grands favoris pour le titre de champion NBA.

AFP / Los Angeles (AFP) / © 2020 AFP