MotoGP: pole "à moitié méritée" pour Quartararo au Portugal

"Une pole qui n'a pas le même goût que d'habitude": Fabio Quartararo (Yamaha) a décroché sa 11e position de pointe en MotoGP au Portugal samedi, sans toutefois signer le meilleur temps des qualifications.

PATRICIA DE MELO MOREIRA - AFP

"Une pole qui n'a pas le même goût que d'habitude": Fabio Quartararo (Yamaha) a décroché sa 11e position de pointe en MotoGP au Portugal samedi, sans toutefois signer le meilleur temps des qualifications.

Mieux, dimanche à 13h00 locales (14h00 françaises), le vainqueur de la manche précédente partagera la première ligne avec son compatriote Johann Zarco (Ducati-Pramac). Malgré une chute, le leader du championnat du monde après deux épreuves s'est classé 3e des qualifications, derrière l'Espagnol Alex Rins (Suzuki).

Sextuple champion du monde de la catégorie, Marc Marquez (Honda) a pris la 6e place sur la grille, malgré un passage par le repêchage des "qualifs" et un problème technique qui l'a privé de temps en piste. Pas mal au retour de neuf mois d'absence à cause d'une fracture de l'humérus droit opérée à trois reprises entre juillet et décembre !

"Je me suis senti moins bien qu'hier mais c'est normal, a confié l'Espagnol. Les médecins et mon physio s'y attendaient. L'important c'est que l'os ne me fait pas mal. Ce sont les muscles qui sont à la peine."

"La grande question, c'est la course", ajoute le pilote de 28 ans. "25 tours (114,8 km, ndlr), c'est très long. Je sais déjà que je ne vais pas m'amuser, je vais souffrir."

C'est en fait l'Italien Francesco Bagnaia (Ducati) qui a été le plus rapide, avant que son chrono sous drapeau jaune soit annulé.

- "Je me sens bien" -

Quartararo juge donc sa pole "à moitié méritée". "Je suis bien plus heureux des essais libres 3 et 4", qu'il a dominés samedi. "Je me sens bien, je sais le rythme que je peux avoir", se réjouit celui qui faisait grise mine l'an dernier à Portimao, affecté par son échec à conquérir le titre mondial et une moto récalcitrante.

Pour Rins, dont les qualifications ne sont pas le point fort mais qui gagne toujours du terrain en course, avantage tout de même au poleman. "Nous avons aussi un bon rythme mais pas autant que Fabio", estime-t-il. "On verra ce qu'on peut faire."

Johann Zarco (Pramac Racing) lors des qualifications du GP MotoGP du Portugal, sur le circuit de Portimao, le 17 avril 2021

Johann Zarco (Pramac Racing) lors des qualifications du GP MotoGP du Portugal, sur le circuit de Portimao, le 17 avril 2021

PATRICIA DE MELO MOREIRA - AFP

Zarco, qui retrouve les premiers rôles après une saison 2019 avortée avec KTM et une année 2020 dans une équipe de bas de tableau (Ducati-Avintia), a "essayé de pousser" après sa chute pour obtenir plus que sa 3e place.

"Ca n'était pas suffisant mais, une première ligne, c'est bien", fait valoir celui qui a commencé la saison par deux 2e positions au Qatar et entend continuer sur cette lancée.

Devant Marquez en deuxième ligne, on retrouvera l'Australien Jack Miller (Ducati) et l'Italien Franco Morbidelli (Yamaha-SRT).

La troisième ligne revient à l'Espagnol Aleix Espargaro (Aprilia), au débutant italien Luca Marini (Ducati-Avintia), demi-frère de Valentino Rossi, et au champion en titre, l'Espagnol Joan Mir (Suzuki), également repêché en "qualifs".

Mir a dû changer de chef mécanicien ce week-end, celui qui occupe habituellement ce rôle ayant été testé positif au Covid-19.

- Nakagami et Martin blessés -

Poleman et vainqueur l'an dernier, le Portugais Miguel Oliveira (KTM) a chuté et doit se contenter de la 10e place, devant Bagnaia et le vainqueur de la première manche de la saison, l'Espagnol Maverick Vinales (Yamaha).

En manque de performance depuis le début de l'année et son arrivée chez Yamaha-SRT en provenance de l'écurie d'usine de la marque japonaise, l'Italien Valentino Rossi est 17e.

Le Japonais Takaaki Nakagami (Honda-LCR) lors de sa chute aux essais libres 2 du GP MotoGP du Portugal, sur le circuit de Portimao, le 16 avril 2021

Le Japonais Takaaki Nakagami (Honda-LCR) lors de sa chute aux essais libres 2 du GP MotoGP du Portugal, sur le circuit de Portimao, le 16 avril 2021

PATRICIA DE MELO MOREIRA - AFP

Le Japonais Takaaki Nakagami (Honda-LCR), qui souffre du sternum et de la clavicule droite après une chute vendredi après-midi, a fait l'impasse sur les qualifications et verra dimanche s'il est peut remonter en selle.

L'Espagnol Jorge Martin (Ducati-Pramac), blessé à la main et à la cheville droites après un lourd crash en essais libres 3, est forfait et sera opéré à Barcelone dans les prochains jours.

En Moto2, le leader du championnat, le Britannique Sam Lowes, a décroché une troisième pole en autant de GP cette saison. Sur la route d'une troisième victoire sur trois à 14h30 (15h30) dimanche ?

En Moto3, l'Italien Andrea Migno s'est offert sa deuxième position de pointe, attendue depuis celle du GP de Valence en 2019. Départ à 11h20 (12h20).

Par Raphaëlle PELTIER / Portimao (Portugal) (AFP) / © 2021 AFP