Mondiaux de cyclisme: Dygert chute, van der Breggen gagne le chrono

La chute de l'Américaine Chloé Dygert a laissé la route libre à la Néerlandaise Anna van der Breggen qui a remporté l'or dans le contre-la-montre dames des Mondiaux de cyclisme, jeudi, à Imola (Italie).

Marco BERTORELLO - AFP

La chute de l'Américaine Chloé Dygert a laissé la route libre à la Néerlandaise Anna van der Breggen qui a remporté l'or dans le contre-la-montre dames des Mondiaux de cyclisme, jeudi, à Imola (Italie).

Partie pour survoler l'épreuve, comme l'an passé dans le Yorkshire, Dygert a perdu le contrôle de son vélo, dans une large courbe en descente, et a basculé par-dessus le rail de sécurité qu'elle a heurté violemment. La jeune Américaine (23 ans) a été sérieusement blessée au niveau du genou gauche, largement ouvert, et a été évacuée par ambulance.

L'accident a redonné à la course le suspense que Dygert avait supprimé en dominant ses rivales dans la première partie de course. Au pointage intermédiaire, elle précédait la Suissesse Marlen Reusser de 26 secondes. Quant à van der Breggen, elle comptait alors 36 secondes de retard.

Championne d'Europe en titre, la Néerlandaise a renversé la situation dans la seconde moitié de course. Au bout des 31,7 kilomètres, la même distance que pour le contre-la-montre messieurs prévu vendredi, elle a battu Reusser de 15 secondes et a repoussé à 31 secondes sa compatriote Ellen van Dijk.

"Je n'avais aucune idée de là où j'en étais", a déclaré +VDB+. "J'ai dit à Danny Stam (directeur sportif) de ne pas me donner de temps partiel. Je voulais juste aller le plus vite possible jusqu'à l'arrivée. C'est quand j'ai passé la ligne que j'ai su que j'avais gagné".

Dans cette course, la nouvelle championne du monde a mis un terme à sa série de deuxièmes places (quatre depuis 2016). A 30 ans, son palmarès s'enrichit d'un nouveau titre majeur alors qu'elle prévoit de mettre fin à sa carrière après les JO de Tokyo l'an prochain.

Championne olympique sur route (2016), championne du monde deux ans plus tard, la Néerlandaise a gagné samedi dernier le Giro féminin sous le maillot de son équipe de marque (Boels-Dolmans).

Côté français, Andrey Cordon-Ragot a pris la 11e place, à 1 min 53 sec de la Néerlandaise. La Bretonne a fait mieux que la championne de France Juliette Labous (17e à 2 min 30 sec).

AFP / Imola (Italie) (AFP) / © 2020 AFP