Marine Leleu, première française à boucler l'Enduroman

Marine Leleu enduroman
Marine Leleu © capture d'écran Twitter

Marine Leuleu, 26 ans, est devenue ce mardi la première Française à boucler l'Enduroman, l'une des épreuves sportives les plus dures au monde.

Sous les applaudissements des quelque dizaines de courageux qui avaient fait le déplacement, l'athlète Marine Leleu a franchi la nuit dernière, peu après 3h du matin, la ligne d'arrivée de l'Enduroman, sous l'Arc de Triomphe à Paris, devenant par la même occasion la première française à boucler cette épreuve, l'une des plus relevées au monde. Nous y étions.

"Heureuse d'avoir fini ce challenge de folie partagé avec ma famille"

Âgée de 26 ans, cette coach sportive - qui compte déjà 7 marathons, 4 half-Ironman et 3 Ironman à son actif - a ainsi terminé ce triathlon de l'extrême en 69h52m, nouveau record féminin à l'appui. Un authentique exploit quand on sait que seules 28 personnes - dont 8 femmes - ont terminé cette course titanesque, créée en 2001.

Pour venir à bout de cette épreuve colossale, cette boulimique de sport - très active sur You Tube où sa chaîne totalise plus de 200 000 abonnés - a dû parcourir 140 km de course à pied entre Londres et Douvres, puis traverser la Manche à la nage pendant des heures et, enfin, pédaler près de 300 km pour rallier Paris à vélo depuis Calais. Vous l'aurez compris, la jeune femme, originaire de Nantes (Loire-Atlantique), a repoussé ses limites pour atteindre cet objectif un peu fou qu'elle s'était fixé, voilà 2 ans.

Exténuée mais comblée, elle s'est confiée au micro de Sud Radio quelques instants après son arrivée. "Ça fait deux ans à peu près que j'ai décidé ça. J'ai commencé à m'entraîner il y a un an et demi. Entre-temps, je me suis cassé l'épaule, j'ai eu 8 mois de rééducation. Je voulais le finir et je finis avec le meilleur record du monde féminin et avec le 3e meilleur temps, donc c'est cool. Je suis super heureuse d'avoir fini ce challenge de folie partagé avec ma famille, mes amis et les gens que j'aime, c'est le plus important", s'est-elle enthousiasmée.

Ses proches n'auraient justement raté ce moment pour rien au monde et pas un ne manquait à l'appel lorsque l'héroïne du jour en a terminé. Évidemment présente, sa mère a évoqué un souvenir bien précis du périple, lorsque sa fille a bouclé la traversée de la Manche à la nage. "La voir sortir de l'eau, c'était comme une deuxième naissance. Je l'ai vue partir le matin à Douvres et la retrouver de l'autre côté à midi, c'était juste inouï", nous a-t-elle confié, non sans une certaine émotion. "Nous sommes fiers d'elle, que ce soit ma femme et nos deux autres enfants. On est vraiment admiratifs et on souhaite que ça continue comme ça. On l'a accompagnée pendant ces 3 jours, c'était vraiment super ! Elle a vraiment démontré une force de caractère et une abnégation incroyable face à l'effort", a pour sa part commenté son papa, émerveillé.

Après l'effort, le réconfort. Place désormais à un repos bien mérité pour Marine Leleu avant, qui sait, un nouveau défi encore plus fou.

Un reportage de Pierre Collas

 

Vos réponses pour cet article

Vos réactions sur cet article

Aline
- Mardi 26 juin 2018 à 15:34
correction : "avant, qui sait,..."

Ajouter un commentaire

Les rubriques Sudradio