Les 5 infos sports du week-end : Fusion annulée, Federer et Fourcade légendaires

Martin Fourcade remporte la mass-start d'Oslo et égale le record de victoires sur une saison

Chaque lundi, la rédaction de Sud Radio vous propose les cinq informations sportives qui ont marqué le week-end. Cette semaine, Martin Fourcade et Roger Federer entrent un peu plus dans la légende, le Racing 92 et le Stade Français un peu plus dans le ridicule.

Racing 92 et Stade Français enterrent leur projet de fusion

Coup de théâtre en début de semaine dernière : les présidents du Racing 92 et du Stade Français annonçaient leur intention de fusionner les deux clubs de la région parisienne, entraînant dans la foulée une grève illimitée des joueurs du Stade Français, soutenue par une partie du monde du rugby. Face à la levée de bouclier et grâce à une discussion entre tous les acteurs du dossier, nouveau rebondissement dimanche. Dans un communiqué Jacky Lorenzetti, le président du Racing 92, annonce que la fusion n’aura finalement pas lieu. Tout ça pour ça, a-t-on envie de dire...

Le XV de France s’impose après vingt minutes de temps additionnel

19 minutes et 55 secondes précisément. C’est le temps additionnel au bout duquel les Français ont réussi à arracher la victoire face au Pays de Galle samedi lors de leur dernier match du Tournoi des XI Nations. Mené 18 à 13 à la fin du temps réglementaire mais en possession du ballon, le XV de France a poussé pour aller inscrire cet essai égalisateur et passer devant grâce à la transformation. Mais que ce fut dur et frustrant ! Malgré 9 mêlées jouées et dominées à quelques mètres de l’en-but, l’arbitre de la rencontre a refusé d’accorder un essai de pénalité. La libération est venu de Damien Chouly qui a aplati en force après une nouvelle poussée des avants français. Exceptionnel ! 

Martin Fourcade, un peu plus dans la légende

Il était déjà assuré du gros globe de cristal cette saison. Mais l’appétit de Martin Fourcade est insatiable et le biathlète français semble vouloir laisser une trace durable dans les neiges éternelles de son sport. Chose faite dimanche après avoir remporté la mass-start d’Oslo, en Norvège, son 14e titre de la saison. Il égale ainsi le record de victoires sur une saison établi par Magdalena Forsberg (2000-2001) et réalise le Grand Chelem en remportant l’ensemble des petits globes de cristal. Mais la légende s’écrit aussi par les petites histoires et celle qu’a vécu Martin Fourcade dimanche pourrait bien rester. Sur la ligne départ, le Français s’est élancé sans ses munitions et a bénéficié d’un petit coup de pouce de son coach pour les récupérer, une chose contraire au règlement. Heureusement, le jury a décidé de ne pas sanctionner, allant dans le sens de l'Histoire.


Biatlhon - CM (H) : Fourcade a oublié ses... par lequipe

Monaco s’envole, le PSG s’accroche

Porté par un Kylian Mbappé en feu, Monaco s’est facilement défait de Caen en l’emportant 0 - 3. L’attaquant monégasque a marqué un doublé et obtenu un penalty. Bref, il a gagné le match à lui seul mettant en lumière sa percussion, sa qualité de dribble et sa vitesse. Une performance de haut vol pour le joueur, appelé mercredi en sélection par Didier Deschamps, qui a été saluée par l’ensemble du public caennais à sa sortie.

Avec 71 points, Monaco est leader du championnat et possède trois points d’avance sur le PSG qui s’est imposé dimanche soir face à Lyon. Sur deux passes de Javier Pastore, les Parisiens ont fait la différence face à un Olympique qui n’a jamais vraiment su se montrer dangereux malgré l’ouverture du score sur corner. 

Roger Federer pas prêt de ranger ses raquettes

On le disait cuit, dépassé par Novak Djokovic, Andy Murray et toute la jeune génération du tennis mondial. Mais Roger Federer a montré ce week-end qu’il est resté le patron en remportant le tournoi d’Indian Wells, aux États-Unis, face à son compatriote Stan Wawrinka. Deux mois après sa victoire à l’Open d’Australie, il glane le deuxième plus gros tournoi du début de la saison, son 25e Masters 1000 et son 90e titre. Ses statistiques sont affolantes, sur l’ensemble du tournoi il n’a concédé aucun set. À 35 ans, le Suisse revit sur le circuit après des années gâchées par les blessures. 

"25 titres de Master 1000 plus tard, Roger Federer signe toujours. Souris toujours." 

Vos réponses pour cet article

Ajouter un commentaire

Les rubriques Sudradio