Le champion de boxe qui expliquait comment frapper sa compagne suspendu

Le champion WBO des poids super-moyens Billy Joe Saunders a été suspendu lundi par la fédération britannique de boxe anglaise professionnelle après une vidéo dans laquelle il expliquait comment frapper sa compagne en période de confinement.

Jayne Kamin-Oncea - GETTY IMAGES NORTH AMERICA/AFP/Archives

Le champion WBO des poids super-moyens Billy Joe Saunders a été suspendu lundi par la fédération britannique de boxe anglaise professionnelle après une vidéo dans laquelle il expliquait comment frapper sa compagne en période de confinement.

Le boxeur britannique de 30 ans avait diffusé sur les réseaux sociaux un enregistrement de lui devant un sac de frappe où il montrait comment "la frapper au menton" et "la mettre KO". Des propos qui ont entraîné sa suspension provisoire par le British Boxing Board of Control (BBBoC) en attendant son audition à une date qui reste à préciser.

Après des excuses, dans lesquelles Billy Joe Saunders expliquait qu'il ne ferait "jamais l'apologie des violences domestiques", le boxeur, habitué aux écarts, a promis de donner 25.000 livres (28.000 euros) à des associations de lutte contre ces violences.

Saunders a estimé qu'il s'agissait d'une "stupide erreur" à la radio Talksport: "Il y a des gens qui meurent dans le monde entier avec le coronavirus et j'essayais juste de détendre l'atmosphère", s'est-il défendu, observant que "ce n'est clairement pas ce qu'il s'est passé".

"Mon sens de l'humour n'est pas la tasse de thé de tout le monde", a conclu le Britannique qui avait déjà présenté des excuses au début du mois après avoir appelé une compagnie aérienne pour signaler qu'un passager, un de ses amis, présentait des symptômes de coronavirus.

Celui-ci avait été débarqué du vol avec deux autres proches de Saunders.

En 2018, le boxeur avait été condamné à une amende de 100.000 livres (112.000 euros) et reçu un avertissement du BBBoC après la diffusion d'une vidéo dans laquelle il proposait apparemment de la drogue à une femme depuis sa voiture en échange d'un acte sexuel puis lui demandait de frapper un passant - ce qu'elle avait fini par faire - avant que le boxeur ne prenne la fuite.

AFP / Londres (AFP) / © 2020 AFP