Le Bayern Munich prolonge Flick pour trois ans

Le Bayern Munich a prolongé jusqu'en 2023 le contrat de son entraîneur Hansi Flick, qui avait remis l'équipe sur la voie du succès après avoir remplacé au pied levé en novembre Niko Kovac, brutalement limogé.

Guenter SCHIFFMANN - AFP/Archives

Le Bayern Munich a prolongé jusqu'en 2023 le contrat de son entraîneur Hansi Flick, qui avait remis l'équipe sur la voie du succès après avoir remplacé au pied levé en novembre Niko Kovac, brutalement limogé.

"Le Bayern est très satisfait du travail de Hansi Flick", a déclaré le patron du club Karl-Heinz Rummenigge, cité dans le communiqué du club annonçant le nouveau contrat, "l'équipe s'est bien développée avec lui, joue un football attrayant et cela se reflète dans les résultats".

En quelques semaines, ce technicien discret de 55 ans a su redonner confiance à un groupe qui paraissait déboussolé à l'automne. En s'appuyant sur quelques hommes clés, à la fois des vieux briscards comme Thomas Müller et de jeunes talents comme Alphonso Davies, il a ramené le "Rekordmeister" en tête de la Bundesliga, où il comptait quatre points d'avance sur Dortmund au moment de l'interruption après la 25e journée, et l'a qualifié pour les demi-finales de la Coupe d'Allemagne.

Le point d'orgue de ce retour au premier plan a été la victoire de prestige 3-0 à Stamford Bridge contre Chelsea en 8e de finale aller de la Ligue des champions. Le match retour est reporté en raison de la crise du coronavirus, mais le Bayern est en position ultra-favorable pour se qualifier.

- Qualités humaines -

L'entraîneur du Bayern Munich,  Hansi Flick (c), entraîne ses joueurs à Doha, au Qatar, le 5 janvier 2020

L'entraîneur du Bayern Munich, Hansi Flick (c), entraîne ses joueurs à Doha, au Qatar, le 5 janvier 2020

KARIM JAAFAR - AFP/Archives

Flick était l'adjoint de Kovac quand il a repris l'équipe au débotté après l'éviction du Croate.

Ancien adjoint de Joachim Löw pour l'équipe nationale, il n'avait jamais coaché seul une équipe de première division, mais sa patte humaine et ses talents de tacticien lui ont rapidement valu l'adhésion du vestiaire.

"J'apprécie la façon dont il dirige l'équipe, ses qualités humaines m'ont convaincu, et son empathie parle pour lui", a ajouté vendredi Rummenigge.

Nommé dans un premier temps pour deux matches, puis prolongé jusqu'à la trêve de fin d'année, il s'était ensuite vu proposer un contrat jusqu'à la fin de l'actuelle saison.

Les négociations pour la prolongation de son contrat n'étaient pas un secret.

Flick a négocié avec Rummenigge, mais également avec le directeur sportif Hasan Salihamidzic et avec Oliver Kahn, désigné pour succéder à Rummenigge à la tête du club le 31 décembre 2021.

"Ensemble, nous avons fixé les objectifs pour les années à venir", a dit Flick, "je suis certain que nous allons réussir".

"Pour le FC Bayern, il est important que l'entraîneur comprenne aussi la philosophie du club", a souligné Oliver Kahn, "Hansi a joué chez nous, il a été entraîneur adjoint, et maintenant il devient entraîneur en chef sur la durée (...) Hansi connaît la mentalité du club, il connaît l'exigence de succès permanent".

Quatre fois champion d'Allemagne (1986, 1987, 1989, 1990) comme joueur avec le Bayern, Flick s'est tourné ensuite vers le métier d'entraîneur. Après avoir officié dans des divisions inférieures, il a été de l'aventure triomphale de l'équipe d'Allemagne, championne du monde au Brésil en 2014, en tant qu'adjoint de Joachim Löw.

Il a ensuite pris des fonctions plus éloignées du terrain, avant de revenir à son métier de base à l'été 2019, en s'engageant au Bayern comme adjoint de Niko Kovac.

AFP / Munich (Allemagne) (AFP) / © 2020 AFP