L1: Strasbourg écrase Metz dans un superbe derby de l'Est

Strasbourg n'a fait qu'une bouchée de Metz (3-0) lors d'un derby de l'Est très plaisant disputé dans une ambiance phénoménale au stade de la Meinau, vendredi en ouverture de la 6e journée de Ligue 1.

Frederick FLORIN - AFP

Strasbourg n'a fait qu'une bouchée de Metz (3-0) lors d'un derby de l'Est très plaisant disputé dans une ambiance phénoménale au stade de la Meinau, vendredi en ouverture de la 6e journée de Ligue 1.

Les Alsaciens, auteurs d'une première période remarquable, ont rapidement pris l'avantage grâce à un penalty de Ludovic Ajorque (6e) et Habib Diallo a ensuite assommé ses anciens coéquipiers en inscrivant un doublé avant la mi-temps (26e, 40e).

Le RCSA, qui n'avait plus battu son grand rival devant son bouillant public depuis 14 ans, a disputé un vrai derby, en imposant un pressing de tous les instants à son adversaire, rapidement mis en difficulté. Les joueurs de Julien Stéphan ont mis une intensité folle durant toute la rencontre et ont fait preuve d'énormément d'envie et de détermination.

Strasbourg remonte provisoirement à la 10e place avec 7 points après ce deuxième succès de la saison, tandis que Metz, qui n'a toujours pas gagné, recule à l'avant-dernière place avec 3 unités au compteur, juste avant de recevoir l'armada du Paris SG mercredi.

- Diallo-Ajorque, un duo de feu -

Dans un stade de la Meinau à guichets fermés et incandescent, le Racing a ouvert le score après sa première situation: lancé dans la surface par Habib Diallo, Dimitri Liénard a été déséquilibré par Alexandre Oukidja et Ajorque a pris le gardien messin à contre-pied pour ouvrir le score (1-0, 6e).

Les attaquants strasbourgeois Ludovic Ajorque et Habib Diallo, tous deux buteurs, ont fait mal à Metz à La Meinau, le 17 septembre 2021

Les attaquants strasbourgeois Ludovic Ajorque et Habib Diallo, tous deux buteurs, ont fait mal à Metz à La Meinau, le 17 septembre 2021

Frederick FLORIN - AFP

Oukidja s'est rattrapé peu après en empêchant Adrien Thomasson de doubler la mise: après avoir contré un défenseur mosellan, l'attaquant strasbourgeois s'est retrouvé seul face au gardien grenat, qui a repoussé son tir du pied gauche (9e).

L'international algérien, ancien joueur du RCSA de 2014 à 2018 mais pourtant conspué par le public alsacien, a en revanche été impuissant sur la frappe sèche de Diallo, son ancien coéquipier en Moselle (2-0, 26e).

Le buteur sénégalais s'est ensuite offert un doublé pour assommer les Grenats avant la mi-temps: au milieu d'une défense messine passive, Diallo s'est appuyé sur Ajorque, qui lui a remis un ballon en cloche et après un contrôle de la cuisse et un contre favorable, il a battu Oukidja de près pour enflammer encore un peu plus les tribunes (3-0, 40e).

Très mécontent de ses troupes, l'entraîneur de Metz Frédéric Antonetti a effectué trois de ses cinq changements à la pause pour réveiller son équipe. Et les entrées de Boubacar Traoré, Warren Tchimbembé et Lamine Gueye ont redynamisé le jeu messin. Ainsi, sur coup franc, Gueye a mis à contribution Matz Sels, quasiment pas sollicité jusque-là (50e).

Ludovic Ajorque transforme ouvre le score pour Strasbourg sur penalty face au FC Metz à La Meinau, le 17 septembre 2021

Ludovic Ajorque transforme ouvre le score pour Strasbourg sur penalty face au FC Metz à La Meinau, le 17 septembre 2021

Frederick FLORIN - AFP

Moins dominateurs, les Alsaciens ont toutefois été plus dangereux que les Mosellans, à l'image d'une frappe puissante d'Ajorque repoussée par Oukidja (56e), d'un tir de Kevin Gameiro détourné du bout du pied par Dylan Bronn alors que son gardien était battu (74e) ou d'un coup franc de Liénard dans le petit filet (86e).

Metz a eu des situations mais peu de vraies occasions. Sur la plus belle d'entre elles, Bronn a cru réduire le score dans la foulée, mais Sels a enlevé de sa lucarne sa tentative de la tête sur corner (77e).

Par Nicolas BLASQUEZ / Strasbourg (AFP) / © 2021 AFP