L1: sans sa boussole Paqueta, Lyon ne veut pas perdre le Nord

Saint-Etienne est privé de sept joueurs malades du Covid-19, et Lyon, de son maître à jouer: le Brésilien Lucas Paqueta, dont l'arrivée a métamorphosé son équipe, est suspendu pour le derby dimanche, un casse-tête pour son entraîneur Rudi Garcia.

JEFF PACHOUD - AFP/Archives

Saint-Etienne est privé de sept joueurs malades du Covid-19, et Lyon, de son maître à jouer: le Brésilien Lucas Paqueta, dont l'arrivée a métamorphosé son équipe, est suspendu pour le derby dimanche, un casse-tête pour son entraîneur Rudi Garcia.

Avant la défaite concédée dimanche à domicile face à Metz (1-0), Paqueta n'avait encore jamais perdu sous le maillot de l'OL, avec un bilan de dix victoires et trois nuls.

Au match aller, gagné péniblement par Lyon, Paqueta était entré à l'heure de jeu alors que les Lyonnais étaient menés 1-0. Son apport avait contribué à inverser le résultat (2-1).

Mais face à Rennes (2-2), le 16 janvier, il est apparu en baisse de forme, tout comme contre les Messins, deux matches dont il est sorti peu après l'heure de jeu sans avoir eu son influence habituelle.

Et sa dernière demi-heure contre Lens, le 6 janvier (3-2), après avoir délivré sa seule passe décisive de la saison, avait également été assez neutre, laissant penser à un retour de congés difficile du Brésil où il a passé les fêtes de fin d'année.

- Un "fabuleux pied gauche" -

Le milieu de terrain brésilien de l'OL Lucas Paqueta félicité par ses coéquipiers après un but contre Nantes, le 23 décembre 2020 à Décines-Charpieu

Le milieu de terrain brésilien de l'OL Lucas Paqueta félicité par ses coéquipiers après un but contre Nantes, le 23 décembre 2020 à Décines-Charpieu

JEFF PACHOUD - AFP/Archives

Mais ces trois performances en demi-teinte n'enlèvent rien à l'impression laissée depuis son arrivée par le Carioca d'origine, comme en témoigne l'attaquant Tino Kadewere.

"Honnêtement, Paqueta est un joueur très intelligent, qui joue très bien avec et sans le ballon. Il donne confiance et aide toute l'équipe aussi bien défensivement qu'offensivement. Il ne sera pas avec nous dimanche mais nous avons de très bons joueurs comme Bruno Guimaraes ou Maxence Caqueret pour le remplacer", soutient le buteur zimbabwéen.

"Il faudra s'adapter mais bien sûr qu'il va manquer quand même à notre équipe car il apporte énormément avec son fabuleux pied gauche", poursuit-il.

Certes, le Brésilien, acheté fin septembre pour 20 M EUR de l'AC Milan où il était en échec depuis un an et demi, n'a inscrit qu'un seul but, contre Nantes (3-0), pour le dernier match de l'année 2020, le 23 décembre.

Mais sa clairvoyance a su bonifier tous ses partenaires, en échec la saison dernière (7e), et qui avaient encore mal démarré l'exercice en cours (une victoire, une défaite, quatre nuls sur les six premières journées).

- Comment le remplacer ? -

L'absence de Paqueta peut-elle contraindre Rudi Garcia à modifier son 4-3-3 sur lequel il s'appuie cette saison ?

"Bonne question. Il faut voir aussi si nous pourrons disposer de Houssem Aouar qui a ressenti une alerte musculaire. Il est aussi un joueur offensif du milieu de terrain. Cela peut aussi ne rien changer", a-t-il répondu.

Diplomate vis à vis de l'égo des autres joueurs lyonnais et refusant d'accepter, publiquement tout du moins, que sa marge de manoeuvre en termes de changements est limitée pour ne pas bouleverser les équilibres de son équipe, il ne nie pas l'apport déterminant de l'international auriverde.

"Il ne faut pas réduire les bonnes performances de l'équipe à l'arrivée de Lucas Paqueta même si je le vous concède, nous sommes très contents de l'avoir et j'aurais préféré l'avoir sur le derby. Il amène autre chose à l'équipe avec son pied gauche, sa touche technique, sa capacité à jouer en une touche de balle, sa combativité", a admis Garcia, en quête de solutions de remplacement.

Par un attaquant ou un milieu ? Tout dépendra sans doute de la présence d'Aouar ou non alors que Guimaraes et Caqueret se tiennent naturellement prêt.

Mais l'OL ne veut pas se plaindre trop fort de l'absence de son maître à jouer alors qu'en face Saint-Etienne déplore l'absence de sept joueurs infectés par le Covid-19.

Et pour Lyon, la donne reste la même: s'imposer à tout prix, pour rester à proximité de la première place.

Par Francois-Jean TIXIER / Lyon (AFP) / © 2021 AFP