L1: avant Séville, l'embellie de Lille s'interrompt à Clermont

Les Lillois rechutent! Diminué et inoffensif, Lille a concédé une défaite surprise (1-0) à Clermont samedi, retombant dans ses travers après trois succès de rang en Ligue 1. Un contretemps malvenu avant un choc déjà crucial contre Séville mercredi en Ligue des champions.

THIERRY ZOCCOLAN - AFP

Les Lillois rechutent! Diminué et inoffensif, Lille a concédé une défaite surprise (1-0) à Clermont samedi, retombant dans ses travers après trois succès de rang en Ligue 1. Un contretemps malvenu avant un choc déjà crucial contre Séville mercredi en Ligue des champions.

Le champion de France qui trébuche chez un promu lors de la 10e journée, c'était inattendu mais ce n'est pas immérité: Lille, muet offensivement en l'absence ses buteurs Burak Yilmaz et Jonathan David (lancé seulement en fin de match), a couru en vain derrière le score après le but clermontois de Vital Nsimba (32e).

Cette défaite replonge l'équipe de Jocelyn Gourvennec dans ses doutes du début de saison puisque le Losc (14 pts) végète en milieu de tableau, une longueur seulement devant le club auvergnat (11e, 13 pts) qui a mis fin en beauté à une série de sept matches sans victoire.

Evidemment, Yilmaz (suspendu samedi) et David, revenu tardivement de son voyage en sélection canadienne, devraient être opérationnels mercredi contre Séville au stade Pierre-Mauroy, où Lille tentera de décrocher son premier succès européen cette saison pour s'imaginer un avenir en Ligue des champions.

Le défenseur portugais de Lille, Jose Fonte (d.), se bat pour le ballon avec l'attaquant français de Clermont, Mohamed Bayo (g.), lors du match de L1 entre Clermont et Lille au stade Gabriel Montpied à Clermont-Ferrand, dans le centre de la France, le 16 octobre 2021.

Le défenseur portugais de Lille, Jose Fonte (d.), se bat pour le ballon avec l'attaquant français de Clermont, Mohamed Bayo (g.), lors du match de L1 entre Clermont et Lille au stade Gabriel Montpied à Clermont-Ferrand, dans le centre de la France, le 16 octobre 2021.

THIERRY ZOCCOLAN - AFP

Mais les Dogues devront être beaucoup plus précis que samedi à Clermont, où le Losc n'a cadré que deux tirs (sur neuf tentés) devant un stade Gabriel-Montpied ravi du mauvais tour joué aux champions de France.

- Réaction frustrée -

De fait, le Losc a rarement pu bouger la défense clermontoise, pourtant la pire de Ligue 1 avec Bordeaux (20 buts encaissés). Et quand l'équipe nordiste a brièvement accéléré, les Auvergnats ont été vigilants, à l'image du sauvetage de Nsimba du haut du crâne devant Renato Sanches (9e).

Le milieu portugais, de retour comme titulaire après une longue blessure à un genou, a symbolisé le manque d'allant lillois. Brouillon dans les duels, il est à l'origine de la perte du ballon sur l'ouverture du score et il a réclamé en vain une éventuelle faute préalable.

Résultat: Clermont s'est lancé en contre, le tir de Jason Berthomier a été contré et Nsimba, qui avait bien suivi, a ouvert la marque d'une demi-volée rasante du gauche (32e).

La réaction immédiate des Lillois, symbolisée par la frappe de Xeka après un centre de Timothy Weah, a été frustrée par le gardien Arthur Desmas, impeccable (35e) et a donné le ton pour la suite d'un match frustant pour Lille, à l'image d'une frappe contrée de Timothy Weah en pivot (51e) ou d'un tir du capitaine José Fonte bien capté par le gardien (82e).

Le défenseur congolais de Clermont, Vital N'Simba (c.), après avoir marqué un but lors du match de L1 entre Clermont et Lille au stade Gabriel Montpied à Clermont-Ferrand, dans le centre de la France, le 16 octobre 2021.

Le défenseur congolais de Clermont, Vital N'Simba (c.), après avoir marqué un but lors du match de L1 entre Clermont et Lille au stade Gabriel Montpied à Clermont-Ferrand, dans le centre de la France, le 16 octobre 2021.

THIERRY ZOCCOLAN - AFP

Et quand Lille a réclamé un penalty pour une main de Nsimba dans la surface, l'assistance vidéo à l'arbitrage (VAR), consultée, n'a pas accordé la sanction (54e), renvoyant Lille à ses doutes et le promu Clermont à un tour d'honneur mérité devant son public.

Par Jean DECOTTE / Clermont-Ferrand (AFP) / © 2021 AFP