Judo: "Vraiment exceptionnel", se réjouit Romane Dicko

La jeune Romane Dicko, victorieuse du Masters à seulement 21 ans en assommant ses quatre adversaires du jour, toutes dans le top 10 mondial, par ippon, savoure un titre "vraiment exceptionnel", mercredi à Doha.

KARIM JAAFAR - AFP

La jeune Romane Dicko, victorieuse du Masters à seulement 21 ans en assommant ses quatre adversaires du jour, toutes dans le top 10 mondial, par ippon, savoure un titre "vraiment exceptionnel", mercredi à Doha.

Q: Considérez-vous cette victoire comme la plus prestigieuse de votre carrière ?

R: "Bien sûr! Les titres de championne d'Europe (2018 et 2020, NDLR), c'est super, mais un titre au Masters, c'est vraiment exceptionnel parce qu'il y a les meilleures filles de la catégorie, même s'il manquait les Japonaises. Il y avait vraiment de très, très bonnes adversaires, j'ai eu un tableau difficile. Ca fait plaisir de pouvoir montrer aujourd'hui que je suis présente sur le circuit mondial."

Q: Quatre combats contre des top 10, quatre ippons : vous avez vécu une journée idéale...

R: "Je savais que je pouvais le faire, après, entre savoir qu'on peut le faire et le réaliser, c'est autre chose. Je suis vraiment très, très contente de ma journée parce que j'avais confiance en moi, et ça m'a donné encore plus un +boost+ de confiance de me prouver à moi-même que c'était possible de battre des filles du top 8, et que le top 8 est à ma portée tout simplement. Je ne m'attendais pas forcément à affronter Ortiz (la N.1 mondiale cubaine, NDLR) au premier tour, même si je n'étais pas tête de série. Après, pour gagner les Jeux, il faut battre tout le monde, donc j'ai plutôt pris ça comme une chance de pouvoir la prendre avant les JO, je me suis dit que ça me permettait de prendre des repères contre elle."

Q: Vous êtes invaincue en 2020, vous débutez 2021 sur la même dynamique. C'est prometteur à six mois des JO...

R: "Je garde en tête que beaucoup de choses peuvent se passer en six mois, et je n'ai pas encore battu tout le monde. On reste +focus+, on s'entraîne, on continue. L'objectif, c'est d'être performante, d'essayer de battre le maximum de filles possibles et d'être prête le jour J aux JO."

Propos recueillis par Elodie SOINARD.

AFP / Doha (AFP) / © 2021 AFP