JO-2020: un centre aquatique de 15.000 places inauguré à Tokyo

Les autorités de Tokyo ont inauguré samedi un centre aquatique où se tiendront plusieurs épreuves des Jeux olympiques, initialement prévus à l'été 2020 mais reportés d'un an en raison de la pandémie de Covid-19.

Behrouz MEHRI - AFP

Les autorités de Tokyo ont inauguré samedi un centre aquatique où se tiendront plusieurs épreuves des Jeux olympiques, initialement prévus à l'été 2020 mais reportés d'un an en raison de la pandémie de Covid-19.

"J'espère que les meilleurs athlètes du monde s'affronteront ici", a déclaré la gouverneure de Tokyo Yuriko Koike, présente à la cérémonie. "Je suis déjà impatiente", a-t-elle confié à des journalistes.

Le site dispose d'un bassin principal de 50 mètres, dont la longueur et la profondeur sont adaptables.

La nageuse japonaise Rikako Ikee lors de la cérémonie d'inauguration de Centre aquatique de Tokyo, le 24 octobre 2020

La nageuse japonaise Rikako Ikee lors de la cérémonie d'inauguration de Centre aquatique de Tokyo, le 24 octobre 2020

Behrouz MEHRI - AFP

Doté d'une capacité d'accueil de 15.000 spectateurs, le Centre aquatique de Tokyo accueillera des épreuves de natation, de plongeon et de natation artistique, et a été terminé dès le mois de février. Une fastueuse cérémonie d'inauguration de l'ouvrage était prévue en mars, mais elle a dû être ajournée à cause de la pandémie.

Samedi, l'ouvrage à 542 millions de dollars (457 M EUR) a finalement été inauguré par la vedette de la natation Rikako Ikee.

Celle-ci a effectué un relais en nage libre en compagnie de trois autres nageurs.

Âgée de 20 ans, Ikee faisait partie des candidates sérieuses à l'or olympique sur 100 mètres papillon, avant qu'elle ne révèle avoir souffert d'une leucémie en 2019. Sortie de l'hôpital en décembre, après dix mois de traitement, elle a repris l'entraînement en mars et la compétition en août.

Les Jeux olympiques reportés doivent s'ouvrir le 23 juillet 2021, mais la pandémie persistante fait planer un doute sur leur faisabilité même. L'évènement est censé réunir 11.000 sportifs du monde entier, auxquels il faudra au minimum ajouter les délégations, les bénévoles et les médias.

Le Centre aquatique de Tokyo, le 24 octobre 2020

Le Centre aquatique de Tokyo, le 24 octobre 2020

Behrouz MEHRI - AFP

Les organisateurs nippons et le CIO se montrent plus confiants depuis quelques semaines, encouragés notamment par le retour de compétitions sportives de premier plan comme le Tour de France ou Roland-Garros.

Quel que soit le sort des JO, leurs organisateurs espèrent rentabiliser la construction du centre aquatique en y attirant un million de personnes par an, dont 850.000 grâce aux compétitions.

AFP / Tokyo (AFP) / © 2020 AFP