JO-2020 - Skateboard: la Japonaise Sakura Yosozumi en or, Sky Brown 3e

La Japonaise Sakura Yosozumi, 19 ans, est devenue mercredi la première championne olympique de park, l'une des deux disciplines du skateboard, nouveau sport au programme aux Jeux de Tokyo.

Loic VENANCE - AFP

La Japonaise Sakura Yosozumi, 19 ans, est devenue mercredi la première championne olympique de park, l'une des deux disciplines du skateboard, nouveau sport au programme aux Jeux de Tokyo.

Avec une note de 60,09 points, elle a devancé sa compatriote Kokona Hiraki (59,04), seulement âgée de 12 ans, 11 mois et 9 jours, et l'autre grande favorite, la Britannique Sky Brown (56,47), tout juste 13 ans.

La Japonaise Sakura Yosozumi, championne olympique de park, l'une des deux disciplines de skakeboard, le 4 août 2021 aux Jeux Olympiques de Tokyo 2020

La Japonaise Sakura Yosozumi, championne olympique de park, l'une des deux disciplines de skakeboard, le 4 août 2021 aux Jeux Olympiques de Tokyo 2020

Lionel BONAVENTURE - AFP

Sous un chaud soleil, Yosozumi, victorieuse du Dew Tour cette année (événement de référence du skate) devant sa rivale mais grande amie Sky Brown, a fait la différence dès son premier "run" (passage) qu'elle n'a pas amélioré ensuite.

La Japonaise Sakura Yosozumi, 19 ans et championne olympique de park, l'une des deux disciplines de skakeboard, félicite la Britannique Sky Brown, 13 ans et médaillée de bronze, le 4 août 2021 aux Jeux Olympiques de Tokyo 2020

La Japonaise Sakura Yosozumi, 19 ans et championne olympique de park, l'une des deux disciplines de skakeboard, félicite la Britannique Sky Brown, 13 ans et médaillée de bronze, le 4 août 2021 aux Jeux Olympiques de Tokyo 2020

Loic VENANCE - AFP

Sky Brown a chuté lors de ses deux premiers passages mais a signé un beau dernier run de 56,47 pts, insuffisant toutefois pour s'emparer du titre de cette discipline qui consiste à proposer des figures très aériennes dans une cuvette profonde avec du relief lors de trois passages de 45 secondes.

La Britannique née au Japon et qui vit une partie de son temps aux Etats-Unis doit se contenter du bronze, derrière Hiraki, en argent.

Dévancées par leur aînée Yosozumi pour le titre, les deux adolescentes n'ont donc pas battu le record de précocité de l'histoire olympique détenu depuis 1936 par l'Américaine Marjorie Gestring, sacrée championne olympique au plongeon à 13 ans et 267 jours.

Le Japon avait déjà fait main basse sur les titres du street, l'autre discipline du skate: Yuto Horigome, 22 ans, s'était imposé chez les messieurs et Momiji Nishiya, bientôt 14 ans, l'avait emporté chez les dames.

Le skate est l'un des cinq sports additionnels de ces Jeux avec le surf, le karaté, l'escalade et le baseball/softball.

AFP / Tokyo (AFP) / © 2021 AFP