JO-2020/Gymnastique: Liu Yang champion olympique aux anneaux, Samir Aït Saïd 4e

Le Chinois Liu Yang a remporté lundi haut la main la finale des anneaux aux JO de Tokyo devant son compatriote You Hao et le tenant du titre le Grec Eleftherios Petrounias, laissant le Français Samir Aït Saïd au pied du podium.

Loic VENANCE - AFP

Le Chinois Liu Yang a remporté lundi haut la main la finale des anneaux aux JO de Tokyo devant son compatriote You Hao et le tenant du titre le Grec Eleftherios Petrounias, laissant le Français Samir Aït Saïd au pied du podium.

Samir Aït Saïd, porte-drapeau de l'équipe de France lors de la cérémonie d'ouverture, qui visait une médaille, a fini quatrième. Durant tout l'échauffement, le Français s'était fait masser son biceps gauche qui portait un imposant bandage. Il a révélé après sa finale qu'il s'était blessé à l'entraînement la semaine dernière.

"C'est dur, cela n'a pas payé", a réagi Aït Saïd au micro de France Télévisions. "Il y a trois jours, j'ai entendu un clac dans mon biceps, j'ai lâché les anneaux direct", a-t-il déclaré.

"Il était hors de question que je fasse forfait", a-t-il précisé. "Aucune excuse, quatrième cela ne me va pas, croyez-moi qu'à Paris cela ne sera pas pareil", a-t-il dit en pleurs, promettant ainsi de revenir pour Paris-2024.

Samir Aït Saïd, 31 ans, avait été victime d'une double fracture tibia péroné à la réception d'un saut en qualifications lors des JO-2016 de Rio.

Le Chinois Liu Yang, qui fait partie de ses principaux adversaires depuis plusieurs années, offre sa première médaille d'or à la Chine dans les épreuves de gymnastique, et finit loin devant avec 15,500 points dans une finale très relevée.

Son compatriote You Hao arrive deuxième avec 15,300 points. Le Grec Eleftherios Petrounias champion olympique à Rio a terminé avec 15,200 points.

Au sol, les USA ont maintenu leur suprématie, même en l'absence de Simone Biles championne olympique à Rio dans cette discipline. Forfait à Tokyo dans quatre finales, mais prévue mardi dans celle de la poutre, la star était assise dans les tribunes. Elle a donné de la voix pour encourager Jade Carey mais aussi les autres concurrentes.

L'Italienne Vanessa Ferrari, première des qualifications (14,200 pts), a fini deuxième. La place de troisième est revenue à la Japonaise Mai Murakami et la Russe Angelina Melnikova (14,166 pts), à égalité.

Au saut, c'est un nouveau venu sur la scène internationale qui s'est imposé, le Sud-Coréen Shin Jeahwan. Le gymnaste de 23 ans a obtenu la même moyenne (14,783) que son dauphin, le Russe Denis Abliazin, mais, à la faveur du saut le mieux noté, c'est à lui que l'or est revenu. L'Arménien Artur Davtyan s'est classé troisième (14,733).

AFP / Tokyo (AFP) / © 2021 AFP