JO-2020: Axelle Etienne et les garçons qualifiés pour les demi-finales en BMX

Trois sur trois pour les messieurs et 1 sur 2 pour les dames : Joris Daudet, Sylvain André et Roman Mahieu, ainsi qu'Axelle Etienne, se sont qualifiés jeudi pour les demi-finales du BMX des Jeux olympiques, programmées vendredi au parc urbain des sports d'Ariake, à Tokyo.

Loic VENANCE - AFP

Trois sur trois pour les messieurs et 1 sur 2 pour les dames : Joris Daudet, Sylvain André et Roman Mahieu, ainsi qu'Axelle Etienne, se sont qualifiés jeudi pour les demi-finales du BMX des Jeux olympiques, programmées vendredi au parc urbain des sports d'Ariake, à Tokyo.

Manon Valentino a été la seule représentante de l'équipe de France éliminée dès les quarts de finale.

Sous en soleil de plomb, et en l'absence de public (remplacé par une mosaïque d'images de fans en ligne sur l'écran géant), André et Daudet ont remporté tous les deux haut la main les trois courses de leur série. Romain Mahieu a été moins souverain mais a aussi passé sans encombre cette première journée.

"J'ai fait trois belles manches, je suis content, tout se passe bien", s'est réjoui le double champion du monde Joris Daudet, très détendu après sa qualification.

"Je ne pense pas que je suis vraiment dans les favoris, il y a beaucoup de pilotes qui sont forts", a cependant ajouté le pilote de 30 ans, à qui il ne manque qu'une médaille olympique pour boucler un palmarès énorme.

Chez les dames, Axelle Etienne a franchi l'obstacle en terminant trois fois en troisième position de sa série. "Je suis super contente, c'est déjà une première étape de validée. Demain est un autre jour, là ça va être récupération à fond et rester dans ma concentration", a lâché à la volée après sa course la native de Bondy, qui découvre les Jeux à 23 ans.

Le BMX rêve désormais d'apporter sa première médaille à Tokyo au sport cycliste français, toujours bredouille après les épreuves de route et de VTT et avant la piste.

Dans chaque catégorie (hommes et femmes) les 24 concurrents étaient répartis en quatre séries de six pilotes, qui s'affrontaient sur trois courses. Les quatre mieux classés de chaque série (classement aux points) à l'issue des trois courses se sont qualifiés pour les demi-finales.

Le format reste le même pour les demi-finales. Seules les finales sont disputées sur une course unique.

Les principaux rivaux des Français pour les médailles seront l'Américain Connor Fields, champion olympique en titre, qui s'est aussi qualifié facilement, les Néerlandais Niek Kimman et Twan van Gendt, qui étaient dans la même série et ont réalisé trois doublés, et le Suisse David Graf, également impressionnant.

Chez les dames, la star mondiale colombienne du BMX, la double championne olympique à Londres-2012 et Rio-2016 Mariana Pajon, a survolé aussi son quart de finale (trois victoires) et vise plus que jamais une troisième médaille d'or consécutive, un exploit encore inédit depuis l'entrée du BMX au programme olympique en 2008.

AFP / Tokyo (AFP) / © 2021 AFP