Italie: Milan prend la tête après un samedi renversant

Festival de remontées en Italie! L'AC Milan est repassé provisoirement en tête de la Serie A samedi en remontant un déficit de deux buts pour s'imposer (3-2) contre l'Hellas Vérone, tandis que la Lazio Rome a renversé l'Inter (3-1) et la Spezia, la Salernitana (2-1).

Marco BERTORELLO - AFP

Festival de remontées en Italie! L'AC Milan est repassé provisoirement en tête de la Serie A samedi en remontant un déficit de deux buts pour s'imposer (3-2) contre l'Hellas Vérone, tandis que la Lazio Rome a renversé l'Inter (3-1) et la Spezia, la Salernitana (2-1).

Milan revient de loin. A San Siro, les hommes de Stefano Pioli ont décroché les trois points après avoir souffert le martyre en première période.

Face à l'Hellas Vérone, ils ont vite concédé l'ouverture du score, par Gianluca Caprari (9e). Puis une faute du capitaine milanais Alessio Romagnoli, sur Nikola Kalinic, a offert un penalty à Vérone, transformé par Antonin Barak (24e).

Mais peu avant l'heure de jeu, Olivier Giroud a redonné espoir aux Rossoneri en marquant d'une tête croisée (58e). Franck Kessié a égalisé sur un penalty (75e) validé par la VAR, obtenu par Samu Castillejo.

Et l'Espagnol, à nouveau, a amené, trois minutes après, le but de la victoire (78e). Il a décoché un bon centre, que le défenseur de l'Hellas Koray Günter, pourtant bien positionné, a dévié d'une talonnade dans ses propres filets.

Au classement, Milan (22 points) a viré en tête, une unité devant Naples qui reçoit le Torino dimanche et cinq devant l'Inter qui s'est elle aussi fait renverser, à Rome, par la Lazio.

C'était la fête au Stadio Olimpico: non contents de célébrer le retour de Simone Inzaghi, au club pendant 22 ans comme joueur puis entraîneur, les Romains ont pris les trois points face au champion en titre après un match de haute volée.

-Inzaghi, retour perdant à Rome-

"22 ans avec nos couleurs, ça ne s'oublie pas. Merci Simone!", ont écrit les tifosi romains sur une banderole avant le début de la rencontre.

Le match a d'abord tourné à l'avantage des Nerazzurri, qui ont ouvert le score sur penalty, par Ivan Perisic (12e), après un tacle en retard dans la surface de Nicolo Barella sur Elseid Hysaj.

Mais Ciro Immobile a égalisé en seconde période (64e), également sur penalty, après une main d'Alessandro Bastoni.

Et Felipe Anderson (81e) a donné l'avantage aux siens à l'issue d'un contre. Le but a échauffé les esprits, l'action s'étant poursuivie alors qu'un joueur intériste était à terre.

Le défenseur espagnol de la Lazio, Patric (c.), contrôle le ballon devant l'attaquant bosnien de l'Inter, Edin Dzeko (d.), lors du match de Serie A entre la Lazio Rome et l'Inter Milan, le 16 octobre 2021, au stade olympique de Rome.

Le défenseur espagnol de la Lazio, Patric (c.), contrôle le ballon devant l'attaquant bosnien de l'Inter, Edin Dzeko (d.), lors du match de Serie A entre la Lazio Rome et l'Inter Milan, le 16 octobre 2021, au stade olympique de Rome.

Filippo MONTEFORTE - AFP

Sergej Milinkovic-Savic a clos les débats en inscrivant le but du break, d'une belle tête, dans le temps additionnel (90e+1). Sans calmer les joueurs, qui ont continué d'entretenir une ambiance électrique après le coup de sifflet final.

La Lazio (14 pts) grimpe provisoirement à la 5e place.

En bas du classement, la Spezia l'a elle aussi emporté après avoir été menée, contre la Salernitana (2-1) pour sortir de la zone de relégation, où s'enfonce l'équipe de Franck Ribéry, qui compte une seule victoire en huit journées.

AFP / Rome (AFP) / © 2021 AFP