Herrero : "Vu le climat moral qui anime nos coquelets, l'Italie n'est pas à mépriser"

Daniel Herrero, consultant rugby pour Sud Radio

Quelques heures avant le coup d’envoi de la troisième journée du Tournoi des VI Nations 2018 et un match France-Italie qui sera scruté de près, Daniel Herrero, consultant rugby de Sud Radio, était l’invité du grand journal de 18h ce vendredi.

La France est-elle partie pour décrocher la très peu enviée cuillère de bois, réservée à l’équipe qui perd tous ses matches lors du Tournoi des VI Nations ? Après deux défaites rageantes contre l’Irlande et l’Écosse, le XV de France défie l’Italie, elle aussi à la recherche de sa première victoire, ce vendredi à Marseille, dans un match sous haute tension pour les Bleus, perturbés par une inquiétante série de défaites, un changement récent de sélectionneur et une polémique déclenchée par une soirée un peu trop arrosée de certains joueurs il y a quelques jours. Pour notre consultant rugby Daniel Herrero, les hommes de Jacques Brunel n’ont pas vraiment le droit à l’erreur.

"Les deux matches précédents n’ont pas été si piteux que ça"

"Victoire impérative pour toutes les raisons possibles : sortir enfin d’une longue cascade de défaites, sortir de la morosité ambiante, sortir des troubles qui ont agité l’élite du rugby français dans les deux ou trois derniers mois. L’arrivée de Jacques Brunel il y a deux mois laisse peut-être espérer une tonicité, une atmosphère, une application et un volume de jeu supérieur à ce qu’on a pu voir précédemment. Une victoire est donc quasiment indispensable ce soir, d’autant que les deux matches précédents, où la France a connu la défaite, n’ont pas été si piteux que ça ! La France s’est incliné de peu, elle n’a pas su tenir le score et a montré quelques insuffisances dans la qualité du jeu produit. Ce soir, contre l’Italie, à la maison, à Marseille où le XV de France est toujours très estimé, il est impératif qu’il y ait à la fois qualité, conviction, et peut-être même passion et panache", assure-t-il.

"Dès que l’adversaire prend de la vitesse, la défense italienne est fragile"

La tâche ne sera toutefois pas si facile face à une équipe certes en manque de résultats elle aussi, mais qui vend chèrement sa peau à chaque match. "Le XV d’Italie, a priori le plus faible du tournoi, produit bizarrement un rugby de qualité. Ils gagnent peu de matches, mais le rugby produit est d’un bon niveau ! Ils sont très bien entraînés, ils ont une équipe qui construit du jeu à la maison comme à l’extérieur. Ce soir, les Italiens vont construire, élaborer, structurer, envoyer du jeu comme on dit. Malgré tout, dès que l’adversaire prend de la vitesse, dès que le jeu prend du rythme, la défense italienne est souvent fragile. On a vu des matches où l’Italie tenait quasiment le score, et puis deux contres ou deux faiblesses défensives causaient des fractures dans le score et amenaient des fins de match très pénibles. L’Italie est un adversaire hautement respectable ce soir, et vu le climat moral qui anime le cœur et le corps de nos coquelets, ce n’est sûrement pas un adversaire à mépriser ou à prendre de haut", prévient Daniel Herrero.

France - Italie, un match à suivre dès 21h sur Sud Radio avec Nicolas Delage et Daniel Herrero, juste après la grande soirée Pro D2 animée par Julien Geneste dès 19h !

Réécoutez en podcast l’interview de Daniel Herrero dans le 18h Sud Radio

 

Sur le même sujet
Vos réponses pour cet article

Ajouter un commentaire

Les rubriques Sudradio