Hand: parfaits contre Kielce, les Parisiens montent en puissance en C1

Leshandballeurs parisiens ont disputé mardi leur match le plus abouti en Ligue des champions cette saison contre les Polonais de Kielce, leaders du groupe, en s'imposant 37 à 26 à domicile, grâce notamment à leur demi-centre de poche Luc Steins.

FRANCK FIFE - AFP/Archives

Leshandballeurs parisiens ont disputé mardi leur match le plus abouti en Ligue des champions cette saison contre les Polonais de Kielce, leaders du groupe, en s'imposant 37 à 26 à domicile, grâce notamment à leur demi-centre de poche Luc Steins.

A l'issue de cette démonstration à Coubertin, les Parisiens ont signé un sixième succès et comptent 12 points en neuf matches disputés. Ils remontent à la 3e place de leur groupe, avec une dynamique de cinq victoires consécutives, une montée en puissance et l'impression d'un jeu de plus en plus en place.

Ça tombe bien, parce que les coéquipiers de Luka Karabatic ont débuté mardi contre Kielce un sprint final long pour terminer la première phase de groupes de la Ligue des champions: quatre matches en dix jours, avec un déplacement jeudi à Flensbourg, puis la double réception la semaine prochaine des Norvégiens d'Elverum (mardi) et des Hongrois de Szeged (jeudi).

L'objectif des Parisiens sera d'aller chercher le meilleur classement pour s'offrir le tableau le plus ouvert possible pour les 8es et les quarts de finale de la Ligue des champions, alors qu'ils ont deux matches contre les Macédoniens du Vardar Skopje qui ne pourront pas être reprogrammés avant la date butoir du 4 mars, et dont le sort sera décidé par la Fédération européenne.

Ils comptent actuellement cinq points de retard sur Kielce (17 pts, 12 matches) et trois sur Flensbourg (15, 9 matches). Le choc de jeudi soir dans le nord de l'Allemagne sera capital pour poursuivre leur redressement après un début de campagne européenne compliquée (trois défaite sur les quatre premiers matches).

Mardi, le Néerlandais Luc Steins a donné le tournis à la défense polonaise (six buts, deux passes décisives), meilleur buteur parisien avec le Danois Mikkel Hansen, alors que Nedim Remili a régalé ses pivots de passes chirurgicales en première période (six passes décisives), avant de lâcher quelques tirs en pleine lucarne (4 buts) en seconde période.

Pour son premier match depuis la blessure aux abdominaux qui l'a privé de la fin du Mondial-2021, Luka Karabatic a terminé la rencontre avec trois buts au compteur.

A la pause, les Parisiens avaient déjà fait la différence avec une avance de neuf buts (19-10), écart qui est monté jusqu'à 15 buts en seconde période (32-17, 48e puis 36-21, 52e), notamment grâce aux 12 parades de Vincent Gérard (36%), le portier international français du PSG.

AFP / Paris (AFP) / © 2021 AFP