Hand: Metz s'arrache pour battre les Danoises d'Esbjerg en Ligue des champions

Les handballeuses messines ont dû s'arracher pour s'imposer contre les Danoises d'Esbjerg (31-29) samedi en début de soirée à domicile, et décrocher leur troisième victoire de la saison en Ligue des champions, après cinq matches disputés.

FRANCK FIFE - AFP

Les handballeuses messines ont dû s'arracher pour s'imposer contre les Danoises d'Esbjerg (31-29) samedi en début de soirée à domicile, et décrocher leur troisième victoire de la saison en Ligue des champions, après cinq matches disputés.

Samedi, les joueuses d'Emmanuel Mayonnade ont bien failli perdre leur invincibilité à domicile dans leurs Arènes, où elles n'ont plus perdu en C1 depuis le 28 janvier 2017.

Après une belle première période maîtrisée (18-14), les Messines ont totalement perdu le fil de leur match, encaissant en l'espace d'une dizaine de minutes un sévère 10-2, permettant aux Danoises de reprendre les devants au score (24-20, 42e).

Les quadruples championnes de France en titre ont très mal géré les périodes de supériorité numérique, mais ont pu compter sur une excellente Hatadou Sako dans les buts (10 arrêts), parfaite en début de match et au milieu de la seconde période, lorsque la défense messine a réussi à reprendre progressivement le dessus sur l'attaque danoise.

Sako a disputé les soixante minutes de la rencontre, alors que la deuxième gardienne messine Ivana Kapitanovic sera absente pour plusieurs mois, victime d'une rupture du ligament croisé antérieur du genou gauche cette semaine dans le championnat de France.

"Restez dans ce que l'on sait faire, on a le temps il reste treize minutes", a lancé l'entraîneur messin lors de son troisième temps-mort, alors que son équipe a bafouillé son jeu d'attaque pendant un quart d'heure en seconde période.

Dans les dernières minutes de la rencontre, c'est sur un but de la Croate Camila Micijevic que les Dragonnes sont repassées en tête au score (28-27, 53e). Impeccable au poste de pivot (six sur six), l'Ukrainienne Olga Perederiy a inscrit le dernier but messin pour assurer la victoire (31-29).

Avec ce succès, Metz se classe troisième de son groupe et compte six points grâce à ses victoires à domicile contre les Allemandes de Bietigheim, les Slovènes de Ljubljana et les Danoises d'Esbjerg, contre deux défaites en déplacement à Bucarest et Rostov (Russie).

Les Mosellanes tenteront de ramener un résultat de Kristiansand dans deux semaines, les Norvégiennes partageant la première place du groupe avec Rostov (7 points, trois victoires et un match nul).

Pour disputer la suite de la compétition, Metz doit prendre l'une des six premières places à l'issue des 14 rencontres de la phase de groupes. Les deux premières équipes se qualifient pour les quarts de finale, les quatre autres doivent passer par un barrage d'accession aux quarts.

AFP / Paris (AFP) / © 2020 AFP