Gym: sans Biles, Melnikova sacrée championne du monde du concours général

Simone Biles absente et en pleine tournée américaine de son show de gymnastique, la Russe Angelina Melnikova a été sacrée championne du monde du concours général pour la première fois, à Kitakyushu (Japon) jeudi.

Charly TRIBALLEAU - AFP

Simone Biles absente et en pleine tournée américaine de son show de gymnastique, la Russe Angelina Melnikova a été sacrée championne du monde du concours général pour la première fois, à Kitakyushu (Japon) jeudi.

Sans Biles, couronnée quasiment sans discontinuer depuis 2013 (à l'exception de 2017), Melnikova (21 ans) s'est imposée avec un total de 56,632 points, devant deux autres jeunes Américaines, Leanne Wong (56,340) et Kayla DiCello (54,566).

"C'est génial de concourir avec Simone, pour sa force et sa puissance, mais j'ai aussi apprécié de pouvoir me battre pour la première place", a reconnu la gymnaste russe.

Moins de trois mois après son titre olympique au bout du concours général par équipes, et de sa médaille de bronze au bout du concours olympique individuel, elle devient ainsi la première gymnaste non-américaine sacrée championne du monde de l'exercice le plus complet depuis sa compatriote Aliya Mustafina en 2010.

Melnikova doit encore participer aux quatre finales par agrès samedi et dimanche : elle est la première à s'être qualifiée pour les cinq finales individuelles mondiales depuis Biles en 2018.

Les deux Françaises engagées en finale du concours général, Carolann Héduit et Célia Serber, se sont classées respectivement neuvième (51,965) et vingtième (49,733).

Au-delà de Biles, ces Mondiaux-2021, inhabituellement organisés en année olympique, après avoir été reportés d'un an à cause du Covid-19 et abandonnés par Copenhague, sont loin d'avoir fait le plein.

Vice-championne olympique du concours général à Tokyo, derrière l'Américaine Sunisa Lee - après le forfait de Biles victime du phénomène de "twisties", périlleuse perte de repères dans l'espace - la Brésilienne Rebeca Andrade a elle choisi de se limiter à trois appareils (saut, poutre et barres asymétriques) à Kitakyushu.

Melnikova avait déjà dominé les qualifications (57,065) devant Wong (55,749) lundi et mardi.

La finale du concours général messieurs est programmée vendredi, l'ensemble de celles par agrès samedi et dimanche.

AFP / Kitakyushu (Japon) (AFP) / © 2021 AFP