Cyclisme: Bouhanni suspendu deux mois pour sprint dangereux

Nacer Bouhanni a été sanctionné de deux mois de suspension pour son sprint irrégulier à l'arrivée de la course Cholet Pays de Loire, a annoncé mercredi l'Union cycliste internationale (UCI).

Anne-Christine POUJOULAT - AFP/Archives

Nacer Bouhanni a été sanctionné de deux mois de suspension pour son sprint irrégulier à l'arrivée de la course Cholet Pays de Loire, a annoncé mercredi l'Union cycliste internationale (UCI).

Le coureur français de l'équipe Arkea-Samsic, qui a accepté la sanction prononcée par la commission disciplinaire de l'UCI, est suspendu jusqu'au 7 juin.

L'UCI a précisé que Bouhanni a reconnu lors de l'audience tenue le 6 mai avoir "dévié de sa ligne".

"Le coureur a également accepté l'imposition de mesures éducatives au profit de la famille cycliste", a ajouté l'UCI.

Au lendemain de la course remportée le 28 mars par l'Italien Elia Viviani, L'UCI avait "condamné fermement la conduite dangereuse" de Bouhanni, coupable d'avoir envoyé le Britannique Jake Stewart (main gauche fracturée) le long des barrières. Le Français avait été déclassé par le jury des commissaires.

"Je tiens à dire que je suis désolé pour Jake Stewart", avait ensuite expliqué le Lorrain. "Lorsque nous entrons l'un et l'autre en contact, je me retrouve déséquilibré et me rattrape comme je peux afin de ne pas tomber".

Par la suite, il avait déclaré avoir reçu "des centaines de messages" et annoncé son intention de porter plainte pour insultes racistes.

Bouhanni, 30 ans, compte à son palmarès 69 victoires, dont trois étapes du Giro et trois de la Vuelta.

AFP / Paris (AFP) / © 2021 AFP