Coupe de l'America: Team New Zealand pas sûr de défendre son titre en Nouvelle-Zélande

Team New Zealand, le gouvernement néo-zélandais et les autorités de la ville d'Auckland n'ont pas réussi à se mettre d'accord pour accueillir la prochaine édition de la Coupe de l'America, dont "TNZ" est tenante du titre, ont annoncé les trois parties mercredi.

Gilles Martin-Raget - AFP

Team New Zealand, le gouvernement néo-zélandais et les autorités de la ville d'Auckland n'ont pas réussi à se mettre d'accord pour accueillir la prochaine édition de la Coupe de l'America, dont "TNZ" est tenante du titre, ont annoncé les trois parties mercredi.

Malgré son nom, Team New Zealand est une organisation privée et n'a pas l'obligation d'organiser en Nouvelle-Zélande la défense de son titre sur la prestigieuse compétition de voile, dont la prochaine édition est prévue en 2024.

"Les trois parties ont travaillé pendant ces discussions avec les meilleures intentions... mais n'ont pas été capables de conclure un accord au terme de la période de négociations exclusives", qui a duré trois mois, a indiqué Team New Zealand dans un communiqué.

Le ministre néo-zélandais en charge du dossier Stuart Nash a déclaré que le gouvernement avait proposé "une offre généreuse" de 99 millions de dollars néo-zélandais (environ 58 millions d'euros), "mais au final, la coupe de l'America reste une opération commerciale", a-t-il regretté.

Les médias néo-zélandais ont affirmé que Team New Zealand voulait au moins le double de ce montant.

Cela signifie que les régates pourraient avoir lieu ailleurs que dans les eaux néo-zélandaises, contrairement aux trois fois où "TNZ" a dû défendre son titre jusqu'à présent, la dernière en mars contre les Italiens de Luna Rossa (victoire 7-3).

L'île britannique de Wight, Valence (Espagne) ou encore Dubaï (Emirats arabes unis) sont notamment pressentis, même si aucune annonce officielle n'a été faite.

AFP / Wellington (AFP) / © 2021 AFP