Coupe de France: un Mbappé royal guide le Paris SG

De retour après trois matches d'absence, Kylian Mbappé a hissé le Paris Saint-Germain en finale de Coupe de France avec un match éblouissant ponctué d'un doublé à Montpellier, mercredi (2-2, 6 t.a.b. à 5).

Pascal GUYOT - AFP

De retour après trois matches d'absence, Kylian Mbappé a hissé le Paris Saint-Germain en finale de Coupe de France avec un match éblouissant ponctué d'un doublé à Montpellier, mercredi (2-2, 6 t.a.b. à 5).

Prolonger le contrat de Mbappé est vraiment une urgence au PSG. Quand il tient la forme de mercredi soir, le champion du monde est indispensable.

Sa pointe de vitesse a encore parlé sur l'ouverture du score, où il profite d'un très bon travail d'Idrissa Gana Gueye pour transpercer la ligne et tromper Dimitry Bertaud (10e).

L’attaquant du Paris Saint-Germain, Kylian Mbappé, face au défenseur brésilien de Montpellier, Vitorino Hilton, lors de la demi-finale de la Coupe de France, le 12 mai 2021 au stade de La Mosson

L’attaquant du Paris Saint-Germain, Kylian Mbappé, face au défenseur brésilien de Montpellier, Vitorino Hilton, lors de la demi-finale de la Coupe de France, le 12 mai 2021 au stade de La Mosson

Pascal GUYOT - AFP

Sur le but du 2-1, il a déposé sans surprise Vittorino Hilton à la course, et Jordan Ferri, pour remonter tout son côté gauche jusqu'à tromper Bertaud dans le petit filet opposé (50e).

Pauvre Hilton, dont les 43 ans venaient déjà de souffrir une minute plus tôt sur la même accélération... Le doyen de la Ligue 1 a beaucoup souffert face à son cadet de 20 ans.

Enfin de retour après une contracture au mollet droit qui lui a coûté la demi-finale retour à Manchester City (2-0), où le PSG a été éliminé sans lui (défaite 2-1 à l'aller), Mbappé a livré un match plein de classe, à 100.000 volts. Le voilà à 39 buts toutes compétitions confondues cette saison.

Il a étiré l'arrière-garde montpelliéraine dans tous les sens comme un collégien joue avec un chewing-gum.

- Dans les bras de Pochettino -

Sans Bertaud et les maladresses de ses attaquants, il aurait pu aller plus loin que le doublé et ajouter quelques passes décisives.

Chaussé de sabots de feu, "Kyky" a offert un une-deux avec Pablo Sarabia, sauvé sur sa ligne par le doyen de la L1 (12e) ou une autre course éclair, stoppée cette fois par Bertaud (16e).

Sur cette action, le champion du monde est resté un moment à terre, pour un choc avec Daniel Congré. La seule fois de la soirée où il est resté inerte une minute...

Mbappé a tenté une volée sur un centre d'Alessandro Florenzi, hors cadre (21e).

Il s'est aussi bien entendu avec Mauro Icardi, qu'il a plusieurs fois servi. Mais son centre était un peu en retrait (13e). Et quand le service de Mbappé était parfaitement calibré, Icardi a buté sur Bertaud (28e).

La joie de l’attaquant de Montpellier, Gaëtan Laborde (d), félicité par l'attaquant algérien,  Andy Delort, après avoir égalisé contre le Paris Saint-Germain en demi-finale de la Coupe de France, le 12 mai 2021 au stade de La Mosson

La joie de l’attaquant de Montpellier, Gaëtan Laborde (d), félicité par l'attaquant algérien, Andy Delort, après avoir égalisé contre le Paris Saint-Germain en demi-finale de la Coupe de France, le 12 mai 2021 au stade de La Mosson

Pascal GUYOT - AFP

Malgré tous ses efforts, le PSG n'a pas viré en tête à la pause, Gaëtan Laborde égalisant sur la seule occasion pailladine. Et dès le retour des vestiaires il a remis le couvert.

Un décalage intelligent vers Pablo Sarabia (47e), un crochet diabolique avant de frapper et de trouver encore Bertaud (62e), Mbappé a étalé toute sa panoplie.

En patron d'équipe, il est même allé discuter avec Jérémie Pignard, après une faute de Florent Mollet sur Rafinha, l'air de demander plus que le carton jaune finalement sorti par l'arbitre (65e).

L’entraîneur argentin du Paris Saint-Germain, Mauricio Pochettino, félicite Kylian Mbappé, après son but marqué contre Montpellier en demi-finale de la Coupe de France, le 12 mai 2021 au stade de La Mosson

L’entraîneur argentin du Paris Saint-Germain, Mauricio Pochettino, félicite Kylian Mbappé, après son but marqué contre Montpellier en demi-finale de la Coupe de France, le 12 mai 2021 au stade de La Mosson

Pascal GUYOT - AFP

On l'a aussi vu se jeter dans les bras de son entraîneur, Mauricio Pochettino, après son deuxième but.

Il a aussi été trop altruiste sur une action qu'il aurait peut-être pu terminer seul (67e).

Et pour souligner encore son importance, Montpellier a égalisé une minute après son remplacement par Moise Kean (2-2, 83e)... Il n'était pas là pour la séance de tirs au but, mais il avait comme passé son fluide à l'Italien, qui a transformé le tir au but vainqueur. Mbappé a presque tout fait.

Par Emmanuel BARRANGUET / Montpellier (AFP) / © 2021 AFP