Challenge Elite FFT: Mladenovic et Simon en finale

La logique a été respectée pour le premier tournoi semi-officiel de tennis depuis le gel du circuit professionnel en mars: Kristina Mladenovic et Gilles Simon, les mieux classés des joueurs en lice, se sont hissés vendredi en finale du Challenge Elite FFT à Nice.

DAVID GRAY - AFP/Archives

La logique a été respectée pour le premier tournoi semi-officiel de tennis depuis le gel du circuit professionnel en mars: Kristina Mladenovic et Gilles Simon, les mieux classés des joueurs en lice, se sont hissés vendredi en finale du Challenge Elite FFT à Nice.

Mladenovic, N.1 française et 42e mondiale, a éliminé Jessika Ponchet (225e) 6-1, 6-1 et affrontera samedi pour le titre Fiona Ferro (53e) qui s'est défait de Myrtille Georges (283e) 6-4, 6-4.

De son côté, Simon (54e) a battu Hugo Grenier (243e) 6-2, 7-6 (7/1) et affrontera en finale Pierre-Hugues Herbert (71e) qui a écarté Corentin Denolly (327e) 6-1, 5-7 et 10-1 dans le super-tie break.

Si bien que les deux finales se joueront entre les mieux classés des joueurs en lice, tant chez les messieurs que chez les dames.

"Les sensations étaient meilleures aujourd'hui", a reconnu Mladenovic dans une vidéo diffusée par la FFT, elle qui avait eu du mal lors de ses trois premiers matchs de reprise, battue par Clara Burel (506e mondiale), avant de dominer difficilement Chloé Paquet (174e) et Pauline Parmentier (154e).

"Hier (jeudi face à Parmentier), je me suis donné la chance de revenir sur le court aujourd'hui. C'était mieux, c'était un match beaucoup plus complet de ma part et je pense que j'ai bien lu son service, j'ai bien retourné. Il y a eu pas mal de jeux serrés, mais j'ai su saisir chacune des occasions", a souligné avec satisfaction Mladenovic.

Quant à Ferro, c'est lors de cette demi-finale qu'elle était tendue. "A aucun moment je n'ai réussi à me relâcher", a-t-elle commenté, toute heureuse de pouvoir jouer un match supplémentaire. "Cinq matchs, c'était vraiment mon objectif au début de la semaine", a-t-elle affirmé.

Dans le tableau masculin également, la reprise est compliquée.

"C'était plutôt pas si mal encore au début, un peu dans la lignée des matchs précédents, a analysé Simon. Et puis, pareil, à un moment c'est devenu plus dur, il a aussi fait d'autres choses sur le terrain. Je manquais un peu d'énergie sur la fin et ça devenait dur de percuter et de faire les efforts à chaque point".

-Etapes à Cannes et Villeneuve-Loubet-

En finale, il devra vraisemblablement parvenir à maintenir une intensité physique plus élevée tout au long du match contre Herbert qui s'est dit "très content" de son match dans l'ensemble, même s'il regrette de "ne pas avoir réussi à boucler à 6-1, 5-4, service".

"Je savais que ce serait un match... intéressant en tout cas", a souligné Herbert, lui aussi très heureux d'être en finale: "c'était ma 4e victoire et je suis venu pour faire des matchs, donc c'est top."

Le Challenge Elite FFT a été mis en place par la Fédération française pour permettre aux meilleurs Tricolores de retrouver des sensations de compétition après quatre mois de gel du circuit professionnel en raison de la pandémie, et en vue de la reprise en août avec notamment la tournée américaine et l'US Open.

Nice était la première des trois étapes de ce mini-circuit qui distribue au total 282.000 euros mais aucun point ATP ni WTA. Les joueurs vont se déplacer à Cannes la semaine prochaine puis à Villeneuve-Loubet (Alpes-Maritimes) la suivante.

Peuvent y participer 24 joueurs et 12 joueuses éligibles aux qualifications et aux grands tableaux des tournois du Grand Chelem (avec 4 wild-cards pour les messieurs et 2 pour les dames).

AFP / Paris (AFP) / © 2020 AFP